Aller au contenu principal

Visite à VIPP-Interstis, ce jeudi 18 avril: L’Apiex en mode contrôle et accompagnement des entreprises

Le directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex) et son staff sont descendus dans les locaux de l’entreprise française  VIPP-Interstis, ce jeudi 18 avril 2019. Cette visite du Dg Laurent Gangbes s’inscrit dans le cadre du suivi du protocole d’accord entre l’Apiex et VIP-interstis, en date du  24 septembre 2018 portant sur l’investissement et la création d’emplois, mais aussi et surtout dans la dynamique d’assistance et d’accompagnement des entreprises.

Manassé AGBOSSAGA

 Laurent Gangbes est préoccupé par le respect du protocole d’accord entre l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex)  et l’entreprise française VIPP-Interstis, en date du 24 septembre 2018, portant sur l’investissement et la création d’emplois.  Loin des quatre murs de son bureau, le directeur général de l’Apiex est allé en personne s’assurer du respect des accords signés, dans la matinée de ce jeudi 18 avril.

Aux côtés de son staff, il a visité, tour à tour,  les locaux de VIPP-Interstis, Société spécialisée dans la relation client et qui vend des prestations commerciales à de grandes entreprises Européennes. Tout en s’assurant de ne pas perturber les agents, Laurent Gangbes a échangé quelques mots avec certains employés, tous béninois et recrutés en toute impartialité et dans la grande transparence.

A la sortie de sa visite, le directeur général de l’Apiex n’a pas caché sa joie. A en croire ses propos, VIPP-Interstis honore ses charges. Il a  mis en avant la création de 730 emplois à raison de 100 par mois. Laurent Gangbes a également salué la promesse du patron de VIPP-Interstis  d’atteindre le chiffre de 1000 emplois d’ici juin.

Au-delà du recrutement,  le directeur général de l’Apiex a salué la  qualité de l’emploi offert. Selon lui, cette entreprise offre des emplois de qualité aux jeunes et respecte la législation en vigueur en matière de droit du travail, mais aussi assure la formation aux jeunes en les mettant au même niveau de compétence que leurs pairs en Europe.

Au cours de sa visite, le Dg Apiex s’est également imprégné des difficultés que rencontre la structure. Il a promis que les différents problèmes, notamment ceux bancaires seront pris en compte. Et là-dessus, Laurent Gangbes a indiqué que cette visite qui  est la première d’une série de visites    dans le cadre de la promotion des investissements permettra à l’Apiex de s’assurer du respect des accords signés, de relever d’éventuelles difficultés de mise en œuvre et d’apprécier sur le terrain que l’activité se porte bien.

Et de lancer « L’Apiex est pleinement engagée dans une nouvelle dynamique de promotion des investissements dans son rôle d’assistance et d’accompagnement des entreprises ».

Un avis visiblement partagé par le patron du VIPP-Interstis. Charles Emmanuel Berc a souligné que les nombreux efforts du Dg Gangbes et les reformes ont facilité l’implantation de VIPP-Interstis au Bénin, qui est également installée au Cameroun. Il semble d’ailleurs ne pas regretter ce choix, puisqu’il se réjouit de la collaboration avec les autorités béninoises,  et de la technicité des jeunes employés béninois.

Reconnaissance du mérite

Des jeunes recrutés en pleine tâche dans un cadre adéquat

A son passage à VIPP-Interstis, Laurent Gangbes a pu noter la reconnaissance du travail bien fait. En effet, de jeunes béninois recrutés à VIPP-Interstis franchissent un cap aux prix de leurs compétences.

Et c’est le cas de  Gladys Houssou, promue à un poste. Informée de sa promotion lors de la visite du Dg Apiex et de son staff, elle a insisté sur l’amour du travail. « C’est le travail qui paie, passer d’une équipe de 16 personnes à 100 en l’espace d’un mois,  c’est parce qu’il faut donner un travail derrière. Il faut être convaincu de ce qu’on fait. Il faut le faire avec du cœur … C’est une question de volonté… Moi,  ce n’était pas mon métier, je l’ai appris sur place… Tu arrives à Interstis,  tu as un mois de formation et après on te met à la tâche », a fait savoir Gladys Houssou.

Outre Gladys Houssou, quatre autres jeunes bénéficient de la bonne foi et de la crédibilité VIPP-Interstis.  Dès la semaine prochaine, ils s’envoleront pour le Cameroun pour bénéficier d’un renforcement de capacité.

« On a la chance d’aller apprendre, voir comment ça se passe et venir reproduire ça ici », se réjouit Dorcas Lokossou.

C’est dire que le Dg  Gangbes a mis la main sur un gros  client qui fait le bonheur des jeunes béninois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :