Aller au contenu principal

Eugène Azatassou au trio Hounkpè-Yarou-Amadou: «On ne se réunit pas à trois ou à cinq pour faire un congrès»

Présent à la conférence de presse du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (FcBe) ce dimanche 22 septembre à Cotonou, Eugène Azatassou a donné son avis sur le fameux congrès organisé par Théophile Yarou, Paul Hounkpè, Issa Amadou et qui a abouti à la délivrance du récépissé provisoire. Le directeur de l’école du parti a dénoncé une violation des textes du parti sur la question.

Manassé AGBOSSAGA

Le directeur de l’école des  Forces cauris pour un Bénin émergent (FcBe) rappelle les règles du parti à Théophile Yarou, Paul Hounkpè, Issa Amadou, notamment  pour l’organisation d’un congrès. Présent à la sortie médiatique du bureau politique le dimanche dernier, Eugène Azatassou a fait savoir que l’organisation d’un congrès se fait sur la base des textes.

Sans entrer dans les détails, il a indiqué que  l’organisation d’un congrès doit précéder la convocation du bureau politique par le secrétaire exécutif national, Valentin Djènontin.

Et de lancer « Un congrès pour se réunir chez nous, a des règles. On ne se réunit pas à trois ou à cinq pour faire un congrès pour décider  d’enlever du bureau des gens qui sont persécutés du fait de leur appartenance au parti ».

Face à cette violation des textes du parti, Eugène Azatassou rejette ce fameux congrès qui a abouti à la délivrance du récépissé provisoire, la désignation de Paul Hounkpè, comme secrétaire exécutif national, et l’exclusion de Valentin Djènontin, Komi Koutché et consorts.  « Nous rejetons ce fameux congrès qui aurait élu Paul Hounkpè comme secrétaire exécutif national », rétorque t-il.

Dans son développement, Eugène Azatassou a ajouté que le trio Hounkpè-Yarou-Amadou, par leur acte,  donne un coup de pouce au pouvoir de la Rupture pour détruire le parti FcBe. « Nos camardes se sont employé à aider le pouvoir de la rupture. Nos camarades ont pactisé avec l’adversaire pour détruire le parti », déplore t-il.

Toutefois, Eugène Azatassou rassure que cette trahison ne restera pas impunie. « Ils vont répondre devant les instances du parti », rassure t-il.

Le trio Hounkpè-Yarou-Amadou est donc averti.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :