Aller au contenu principal

Organisation de défense des acquis de la conférence nationale: Après Parakou, Cotonou, l’ODACN s’implante à Abomey-Calavi

Samedi très chargé pour les responsables de l’Organisation de défense des acquis de la conférence nationale (ODACN).Houdou Ali, Saliou Adamou, Yèhouéssi Mireille, Hervé Joël Sètton et Cie ont procédé ce 23 novembre 2019 au centre Anouriate à l’installation  des comités de défense des acquis de la conférence nationale des 9 arrondissements de la Commune d’Abomey- Calavi. Ceci après Parakou et Cotonou.

 Manassé AGBOSSAGA

Les responsables de l’ODACN

Houdou Ali, Saliou Adamou, Yèhouéssi Mireille, Hervé Joël Sètton et Cie poursuivent leur agenda de restauration des acquis de la conférence nationale. Après Parakou, et Cotonou, notamment le samedi 16 novembre dernier, les responsables de l’ODACN ont procédé à l’installation des comités de défense des acquis de la conférence nationale des 9 arrondissements de la Commune d’Abomey- Calavi.

Face à ces derniers, et à des milliers de militants et sympathisants qui ont effectué le déplacement, le secrétaire général a levé un coin de voile sur l’objectif de ce creuset qui regroupe toutes les forces politiques. « C’est pour pérenniser, pour défende  davantage les acquis de la conférence que des hommes et des femmes,   des jeunes, des anciens  se sont réunis pour penser autrement. A l’issue de ces pensées, il y a eu l’accouchement de l’ODACN », a fait savoir Saliou Adamou, avant d’ajouter « et ce bébé est né avec les dents ».

Pour lui, l’ODACN entend donc s’appuyer sur les acquis de la conférence nationale pour corriger les nombreuses imperfections notées, car prévient il,  « si nous ne nous levons pas vite, ça va créer beaucoup de problèmes ».

Face à l’urgence d’agir, le président de l’ODACN a invité les membres installés à vite se mettre au travail. « Aujourd’hui,  on va vous installer, à partir d’aujourd’hui,  commence le travail.  Dans chaque village, dans chaque quartier de vos arrondissements,  vous devez installer des cellules de 25 personnes », exhorte Houdou Ali aux membres des comités.  

Dans son message, il a rassuré les uns et les autres de la victoire de l’ODACN sur la base des trois armes de l’organisation. «Nous avons trois armes, la prière, la constitution, la parole de Dieu. C’est avec ça, que nous  conduirons le peuple à la victoire. Et nous avançons vers la victoire », rassure Houdou Ali.

Aussi a-t-il indiqué que ce succès passe par une bonne organisation du peuple. «Le peuple n’est pas organisé. Les gens en abusent. L’ODACN dit désormais, devant Talon et tous les présidents qui vont venir, il y aura un peuple organisé. Il faut que le peuple puisse s’organiser dans les 546 arrondissements », souligne Houdou Ali.

Des interventions d’autres membres,  prière, hymne national et autres ont marqué  cet évènement qui vient, si besoin en était, confirmer que les responsables de l’ODACN mettent les bouchées double pour la restauration des acquis de la conférence nationale (consensus, pluralisme politique, constitution, liberté,…).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :