Aller au contenu principal

1 an après sa création: FCDB toujours engagée à allumer la flamme de l’Opposition constructive

Le parti Force cauris pour le développement du Bénin (FCDB) a commémoré ce dimanche 15 décembre 2019 à l’hôtel Sun Beach son premier anniversaire. A la faveur d’une cérémonie sobre, mais riche en engagement et en réflexions, Soumanou Toléba et les siens ont réitéré  leur détermination à allumer la flamme d’une opposition constructive au service de la Nation.

Manassé AGBOSSAGA

15 décembre 2018-15 décembre 2019, exactement 1 an que des hommes et des femmes, des jeunes et des vieux de différentes couches sociales s’unissaient pour mettre sur pied le parti Forces cauris pour le développement du Bénin (FCDB) à Ouaké. Et à travers une cérémonie fort simple, Soumanou Toléba et les siens ont commémoré cette date anniversaire sous le thème « Pour la construction de la Nation ; Femmes et jeunes: Engageons-nous ».

A l’occasion, le secrétaire général (Gansè ), la responsable chargée des affaires sociales (Olivia Afiavi Amadjidjè), le représentant des jeunes (Rodrigue Housou) ont, tour à tour, exprimé un sentiment d’espoir et de satisfaction, indiquant  que le parti est sur la bonne voie. Selon eux, le parti FCDB a, après une année d’existence,  montré son attachement à la jeunesse, aux femmes, à la paix, à l’unité nationale, à l’intérêt général.

 Réplique aux détracteurs du parti

Pour Soumanou Toléba, les membres du parti ont mis à profit cette première pour année pour  se connaître et faire connaître au peuple béninois le sens de leur  engagement politique, la profondeur de leur amour pour le  pays, la pureté des intentions pour les  institutions républicaines et l’attachement sans équivoque aux valeurs qui fondent notre vivre-ensemble.

Puis de répondre aux détracteurs du parti, qui trouvent à redire sur le positionnement de la FCDB, notamment le concept d’opposition constructive. « Il ne fait plus aucun doute que le positionnement de notre Parti sur l’échiquier politique national, les valeurs que nous défendons en son nom, notre projet de société basé avant tout sur l’humain, et enfin notre manière d’animer la vie politique avec notre slogan d’Opposition constructive, qui est une Opposition responsable, nous attirent quelques fois certaines adversités.
Cependant, loin de nous ébranler, ces adversités nous convainquent que nous sommes sur le bon chemin et renforcent notre détermination à aller jusqu’au bout de notre engagement, celui de contribuer au changement de paradigme dans la gouvernance politique de notre pays.
En effet, nous sommes portés par la conviction inébranlable que, dans notre pays, Mouvance et Opposition ne doivent pas être des adversaires encore moins des ennemis dans la gigantesque œuvre de construction du vivre-ensemble national, mais doivent être plutôt des partenaires alternatifs dans la course au progrès durable.
Forts de cela, nous travaillons à relever les insuffisances dans l’action publique de nos gouvernants, notamment en ce qui concerne l’organisation et la conduite des affaires économiques et l’approche des questions sociales », a-t-il expliqué.

Regard tourné vers les défis

Soumanou Toléba

Face à cela, le président du parti  se réjouit du chemin parcouru, mais reste conscient que des efforts restent à faire pour imposer la FCDB sur l’échiquier politique national. Soumanou Toléba  jette à cet effet un coin de voile sur les actions à mener pour affronter les défis immédiats.

« Le chemin parcouru en un an est appréciable mais nous avons encore beaucoup à faire.
En effet, si grâce à vous et à la presse que je salue chaleureusement au passage, notre Parti FCDB est de plus en plus connu sur l’échiquier politique national et international, il nous reste à installer durablement nos structures de base. C’est à cette tâche que nous nous sommes mis récemment et que nous devons finaliser efficacement sous peu. Après cela, il nous restera à mettre en œuvre méthodiquement les stratégies que nous nous sommes données pour affronter avec succès les prochaines compétitions électorales auxquelles notre Parti participera par la grâce de DIEU », indique t-il.

Pour lui, cet anniversaire doit alors constituer un moment de profondes réflexions sur les  certitudes et incertitudes en vue de  projeter le parti dans un avenir rayonnant, mais aussi et surtout afin de maintenir allumer la flamme d’une opposition constructive.

INTEGRALITE DE L’ALLOCUTION DE SOUMANOU TOLEBA PRESIDENT DU PARTI FORCE CAURIS POUR LE DEVELOPPEMENT

Allocution du Professeur SEIBOU TOLEBA Soumanou, Président du Parti FCDB à l’occasion de la célébration de l’an 1 du Parti au Sun Beach Hotel, le dimanche 15 décembre 2019 à Cotonou.

Mesdames et Messieurs.
15 décembre 2018 – 15 décembre 2019 : un an déjà que le Parti Force Cauri pour le Développement du Bénin (FCDB) naissait. Rendons grâce au Tout-Puissant DIEU le Très miséricordieux, le Créateur du Ciel et de la Terre.
Il y a exactement un an, nous avons démarré cette aventure humaine extraordinaire.
En cette solennelle circonstance, il me plait de vous demander de bien vouloir vous lever pour une minute de silence en mémoire de nos militants disparus prématurément. Il s’agit entre autres de TOHON Stan, du Vice-Président ADDA Paul, du candidat à la députation KAUCLEY Kassa. Que la terre leur soit légère.
Le 15 décembre 2018 en effet, nous étions des milliers de camarades à nous être réunis dans l’une des plus belles Communes de notre pays, Ouaké pour porter sur les fonts baptismaux après une analyse approfondie du paysage politique national ce magnifique instrument de lutte partisane pour apporter notre contribution à la construction de notre nation et au développement de notre pays.
Déjà une année s’est écoulée. Douze mois au cours desquels nous avons tous ensemble, collectivement mais aussi individuellement travailler sans relâche d’abord à apprendre à nous connaître ou à mieux nous connaître, ensuite à faire comprendre progressivement à des milliers de nos compatriotes, le sens de notre engagement politique, la profondeur de notre amour pour notre pays, la pureté de nos intentions pour nos institutions républicaines et notre attachement sans équivoque aux valeurs qui fondent notre vivre-ensemble et qui sont, à n’en point douter, le ciment de l’édification d’un Bénin moderne. Ces valeurs ont pour nom, la paix, la fraternité, la justice et le travail. Elles constituent donc des repères pour les dirigeants et les militants de notre Parti Force Cauri pour le Développement du Bénin. À chaque instant et tout le temps, nous ne manquons aucune occasion pour nous rappeler ces valeurs cardinales qui guident et déterminent les décisions et les actions de notre jeune formation politique plein d’avenir.
Ainsi, lors des douloureux évènements qui ont vu notre Parti exclu du processus électoral d’avril 2019 et du cycle de violences qui s’en est suivi, nous n’avons ménagé aucun effort pour appeler à sauvegarder la paix et la cohésion sociale. Chacune des décisions que nous avons prises, chacune des actions que nous avons menées s’inscrivait dans ce cadre et visait un seul objectif, le maintien de l’unité nationale, unique fondement de tout progrès durable.
Mesdames et messieurs,
Honorables invités,
Chers camarades,
Il ne fait plus aucun doute que le positionnement de notre Parti sur l’échiquier politique national, les valeurs que nous défendons en son nom, notre projet de société basé avant tout sur l’humain, et enfin notre manière d’animer la vie politique avec notre slogan d’Opposition constructive, qui est une Opposition responsable, nous attirent quelques fois certaines adversités.
Cependant, loin de nous ébranler, ces adversités nous convainquent que nous sommes sur le bon chemin et renforcent notre détermination à aller jusqu’au bout de notre engagement, celui de contribuer au changement de paradigme dans la gouvernance politique de notre pays.
En effet, nous sommes portés par la conviction inébranlable que, dans notre pays, Mouvance et Opposition ne doivent pas être des adversaires encore moins des ennemis dans la gigantesque œuvre de construction du vivre-ensemble national, mais doivent être plutôt des partenaires alternatifs dans la course au progrès durable.
Forts de cela, nous travaillons à relever les insuffisances dans l’action publique de nos gouvernants, notamment en ce qui concerne l’organisation et la conduite des affaires économiques et l’approche des questions sociales.
Ainsi, en son temps, notre Parti a dénoncé la casse et le déguerpissement sans ménagements des gens modestes au bord des voies, alors que la construction de nouveaux marchés et la réfection des anciens n’avaient pas encore démarré. Nous saisissons l’occasion de ce jour pour désapprouver clairement le fait d’empêcher récemment la libre expression de certains citoyens dans un lieu par surcroît privé.
Qu’il vous souvienne, notre Parti, la FCDB, a également dénoncé le vote de certaines lois par la 7ème législature, en particulier la loi qui tend à précariser l’emploi dans notre pays et à reléguer l’humain au second plan.
Tout en regrettant la décision nigériane de la fermeture de ses frontières pour laquelle notre Parti a fait et publié 24 propositions concrètes, notre Parti a condamné l’absence et surtout l’amorce audacieuse d’une politique volontariste de construction d’une économie nationale structurée à créer durablement de la valeur ajoutée pour sortir nos concitoyens de la pauvreté et surtout les jeunes du sous-emploi et du chômage. Nous continuons notre combat politique avec notre style et notre tempérament, confiants en ce que les valeurs que nous défendons permettront bientôt de poser les bonnes bases indispensables pour un meilleur bien-être de chaque béninoise et de chaque béninois. La FCDB se félicite donc des résultats obtenus qui inaugurent une nouvelle ère politique dans notre pays et nous invitons les uns et les autres à s’y investir d’avantage, avec un esprit critique mais jamais un esprit de critique. Lorsque c’est bon dans l’intérêt supérieur de la nation, on le dira toujours haut et fort. Mais lorsque c’est mauvais et doit froisser les intérêts des paisibles populations, nous réagirons à travers des propositions responsables envoyées sans tapage à l’endroit qu’il faut et au bon moment.

Militantes et militants,
Chers camarades et amis,
Honorables invités
Le chemin parcouru en un an est appréciable mais nous avons encore beaucoup à faire.
En effet, si grâce à vous et à la presse que je salue chaleureusement au passage, notre Parti FCDB est de plus en plus connu sur l’échiquier politique national et international, il nous reste à installer durablement nos structures de base. C’est à cette tâche que nous nous sommes mis récemment et que nous devons finaliser efficacement sous peu. Après cela, il nous restera à mettre en œuvre méthodiquement les stratégies que nous nous sommes données pour affronter avec succès les prochaines compétitions électorales auxquelles notre Parti participera par la grâce de DIEU. Il est vrai que les déceptions enregistrées à l’occasion des dernières élections législatives font qu’une partie de l’opinion publique nationale est acquise à l’Opposition politique à laquelle nous appartenons. Cependant, les défis qu’imposent les dernières lois votées et promulguées, notamment la loi portant Code électoral en date du 13 novembre 2019, sont majeurs. Le relèvement de ces défis impose un quadrillage et une occupation sans faille du terrain. Je voudrais compter sur votre engagement et votre détermination militants pour « arracher les cactus les mains nues ».
Bien plus qu’un simple jour sobre de fête, vous comprenez avec moi que nous devons faire de ce moment, un moment de profondes réflexions sur nos certitudes et nos incertitudes en vue de nous projeter dans un avenir rayonnant pour notre Parti et pour notre beau pays, le Bénin.
C’est à cet effet que nous avons retenu le thème de réflexion suivant : « POUR LA CONSTRUCTION DE LA NATION, FEMMES ET JEUNES, ENGAGEONS-NOUS ».

Oui, nous femmes et jeunes de ce pays, nous sommes l’avenir en pleine construction. Le Bénin se construira avec ses jeunes et ses femmes ou ne se construira jamais. Telle est notre foi et notre conviction partagée. C’est pourquoi avant même les communications qui seront données par notre panel composé de jeunes et de femmes avertis qui ne cessent depuis douze mois de faire leur preuve sur le terrain, je voudrais humblement inviter tous les jeunes et toutes les femmes de la FCDB et par ricochet du Bénin à s’abstenir de croire que l’histoire n’a pas besoin de vous ou que l’histoire chemine toute seule vers le progrès. Nous avons besoin de vous. FCDB a besoin de vous. C’est votre Parti. Le Bénin en entier a besoin de vous.
Je voudrais, au nom du Bureau Exécutif National de la FCDB et en mon nom propre vous adresser mes chaleureuses félicitations pour les efforts fournis et les sacrifices consentis par chacune et chacun de vous.
Nos sincères gratitudes à DIEU, le père céleste Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre, sans la complicité de qui, rien n’est possible.
Je ne saurais terminer mon propos sans souhaiter bon retour dans vos familles respectives aux différentes délégations venues des 77 Communes du Bénin.
Joyeux anniversaire à nous toutes et à nous tous de l’intérieur du pays comme de la diaspora et bonnes réflexions pour de meilleures perspectives.
Puisse Dieu le Tout-Puissant garder toujours allumée la flamme de l’Opposition constructive au Bénin et partout dans le monde.
Chers camarades, retroussons plus encore nos manches et travaillons avec plus d’engagement et de foi en faveur de votre pays, notre pays, le Bénin.

Chers camarades et amis, Honorables invités, Mesdames et Messieurs,
le Bénin peut se développer
le Bénin doit se développer
le Bénin va se développer pour le bien-être de ses populations
Je vous remercie.

Professeur Soumanou SEIBOU TOLEBA.
Universitaire,

Un commentaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :