Aller au contenu principal

Kpakpato Sans Payer: Un ancien candidat au poste de maire alerte sur une technique de fraude et invite les préfets à la vigilance

L’heure est à l’installation des conseils communaux et à l’élection des maires, adjoints au maire et chefs d’arrondissement, après la proclamation des résultats des élections communales et municipales du 17 mai dernier par la Céna. Moment choisi pour Prince Sonon  Aligbonon, ancien candidat malheureux au poste de maire à Bohicon d’alerter sur une technique de fraude et d’inviter les préfets à la vigilance.

Kpakpatomedias.com en mode ‘‘Sans Payer’’ vous propose l’intégralité de son témoignage, intitulé « Non aux faux scrutins ».

« [NON AUX FAUX SCRUTINS]

Je dénonce ! oui je dénonce ! je dénonce comme l’avait fait la douce ANGELA, mais moi je le fais pour réveiller l’attention des différents Préfets lors des installations des nouveaux maires de la Rupture

En 2015 ,selon les informations de sources crédibles, un supposé fait aurait marqué la procédure lors des élections qui ont consacré à l’installation du Maire Luc ATROKPO où j’étais le seul Candidat contre ce dernier, c’est plus tard que les informations se sont relevées à mes oreilles!

De quoi s’agit-il chers compatriotes:

Saviez -vous que la loi n’a pas prévu un bulletin unique de vote pour les élections des Maires,des Adjoints aux Maires, et les Chefs d’Arrondissement en République du Bénin???

Saviez-vous que les votes s’opèrent à l’aide de petits bouts de papiers?

Saviez vous que certains candidats, en occurrence les plus forts donnent des codes, ou des signes spécifiques à certains conseillers pour en faire usage lors du vote, et après le scrutin, ces bulletins(bout de papier) de votes sont passés à une certaine forme d’inspection pour s’assurer de l’engagement pris par X conseiller de voter pour un candidat Y serait-il respecté ???

Saviez-vous que cette pratique enlève tout le caractère confidentiel du scrutin tant prôné par la loi et ouvrant la porte aux achats de conscience ???

J’en appelle alors à la vigilance des préfets pour garantir la confidentialité de ces différents scrutins.

Tout ne devait pas être faux sous la rupture! J’ai dit!

« Père, Pardonne les »

Prince Sonon ALIGBONON
Paix et Joie à tous ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :