Aller au contenu principal

Relecture du code électoral: Des internautes critiquent Louis Vlavonou

Des internautes n’ont pas loupé le président de l’Assemblée nationale après  l’adoption de la loi n° 2020-13 portant interprétation  et complétant la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral, intervenue ce mardi 02 mai. En grande partie, ils ont ouvertement critiqué Louis Vlavonou après un post  sur sa page facebook pour informer ses abonnés de la relecture du code électoral.

 « Votre acte sera baptisé la honte du siècle. Même le bon sens et la logique ne sont plus au rendez-vous dans vos comportements. La rétribution est pour bientôt », a lancé Carmel Houdji.

Dans le même sens, Arcadius Bamigbotche a exprimé sa déception, indiquant que les élus de la 8ème législature finiront par être rattrapés par leur forfaiture. «C’est une déception  totale. Le vote des lois drones  finira par vous rattraper.  La 8ème législature n’est qu’un ralliement opportuniste du pouvoir en place. C’est bien dommage », a indiqué ce dernier.

Pour sa part, un autre internaute a dénoncé la modification des lois en fonction des intérêts personnels. « Vous modifiez les lois quand cela vous arrange…Ce que vous venez de poser comme acte à l’assemblée nationale est extrêmement grave. Donc le parlement peut changer à tout moment nos lois ? Je pleure même Monsieur le PAM. Mais l’oiseau qui appelle la pluie de tomber ne manquera pas d’être mouillé », s’indigne Narcisse Mikinhouesse.

Géraldo Houmenou fait pour sa part savoir que le code électoral n’avait pas besoin d’être retouché. « M.  le président de l’Assemblée nationale, je pense qu’il était inopportun de procéder à cette modification. Pour moi, la loi devrait s’appliquer avec les difficultés qu’elle a engendrées. Quitte aux élus de s’y adapter vaille que vaille  pour ne pas donner raison à vos détracteurs qui ont tout le temps désapprouvé cette réforme », avance t-il.

Un autre internaute s’est d’ailleurs interrogé sur le cas des conseils communaux installés et des maires élus avec l’ancien code. « Et la situation des maires élus monsieur le président », s’interroge Arnaud Xavier Avodagbe

Et à Axel Acacha d’inviter Louis Vlavonou et ses collègues à ne pas se comporter comme des marionnettes. «Pardon, surtout ne soyez pas des marionnettes», a-t-il exhorté.

Les concernés apprécieront !

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :