Aller au contenu principal

People: L’unique fille de Michael Jackson revient sur ses problèmes de santé mentale et dévoile une habitude de son feu père qu’elle détestait

La fille unique de Michael Jackson a récemment lancé sa propre émission de télé-réalité, intitulée Unfiltred : Paris Jackson and Gabriel Glenn.

Paris Jackson a, à l’occasion, évoqué ses problèmes de santé mentale, mais aussi et surtout, confié une habitude  qu’elle n’appréciait pas  chez son feu père.

Sur la dernière confession, elle a laissé entendre qu’elle  « détestait »,  que son feu père l’habillait, comme une poupée, à son  jeune âge. « J’étais la seule fille de quatre garçons pendant les 10, 11 premières années de ma vie. Parce que j’étais la seule fille, mon père aimait m’habiller. Je ressemblais à une poupée de porcelaine et je détestais ça », déplore t- elle, d’après des propos rapportés par le site closermag.

Paris Jackson

Si sur ce sujet la jeune femme de 22 ans avait des reproches à faire à Michael Jackson, ce n’est pas le cas sur l’ouverture d’esprit de son feu père.

En effet, dans le premier épisode de son émission télé-réalité, Paris Jackson s’est dit chanceuse d’avoir un père ouvert d’esprit et qui est très taquin.

« Je pense qu’il ressentait l’énergie et il me taquinait de la mère manière qu’il taquinait mes frères en disant : ‘Tu as une petite amie !’ quand je regardais trop longtemps des femmes dans des magazines. J’ai beaucoup de chance d’avoir eu ça, surtout si jeune, à 8 ou 9 ans. Peu d’enfants ont cette expérience.« 

Sur ses problèmes de santé mentale, Paris Jackson admet avoir essayé  de mettre fin à ses jours à plusieurs reprises.

Elle a notamment mis en avant son adolescence difficile, avouant s’être tournée vers l’automutilation.

Paris Jackson ajoute que le décès de son père en 2009 a eu un mauvais impact sur ses habitudes alimentaires au point où elle devenait grosse.  

« La nourriture est devenue une addiction et puis un cousin a dit que j’étais grosse et je me suis dit : ‘Ok, je ne peux pas continuer.’ Et c’est ainsi que je suis tombée dans l’automutilation.Je me coupais et me brûlais. Je n’ai jamais pensé que j’en mourrais parce que je contrôlais toujours le rasoir et je savais jusqu’où j’allais.« 

Un mauvais souvenir qui semble derrière elle,  puisque celle  qui depuis deux ans une belle histoire d’amour avec le musicien Gabriel Glenn  dit désormais être mâture.

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :