Aller au contenu principal

Discours de Patrice Talon à la veille du 01 août: Ganiou Soglo relève des insuffisances

L’ancien ministre de la Jeunesse et des sports de Boni Yayi réagit au discours du chef de l’Etat, prononcé à la veille de la fête du 01 août. Ganiou Soglo  s’est notamment attardé sur les insuffisances.

« Je pense que le président Talon vient une nouvelle fois de passer à côté d’une occasion en or de rentrer définitivement dans l’histoire de notre pays », écrit-il pour planter le décor.

Pour lui, Patrice Talon aurait pu proposer mieux comme contenu. Dans un esprit critique, Ganiou Soglo donne des pistes dans les domaines de la politique, de l’économie, de la santé, de l’environnement, …

« Il aurait pu saisir l’opportunité qui s’offrait à lui pour appeler à un vrai dialogue politique avec comme objectif de réconcilier le peuple tout entier…C’était aussi l’occasion pour lui de projeter notre pays pour les trente prochaines années… Il est de notoriété publique que notre économie est sérieusement affaiblie et le pays fortement endetté, notre système de santé est vétuste pour ne pas dire sclérosé, notre école laisse sur le bord de la route la plupart de ses jeunes qu’elle n’arrive pas à bien former. Moi président…J’aurais pris la peine en ces moments de pandémie et face aux difficultés que traversent nos populations d’insuffler un peu d’espoir… L’espoir fait tenir… L’espoir fait vivre… J’aurais pris des mesures audacieuses pour relancer la consommation, proposé une nouvelle politique de relance de notre industrie en mettant l’accent sur la transformation… Le Bénin pays de service, j’aurai proposé la baisse d’un ou de deux points de la TVA sur une période déterminée…J’aurais fait de l’écologie un nouveau cheval de bataille en promettant par exemple de partir sur la production d’un coton d’un genre nouveau, ‘‘le coton bio’’. Sachant que le coton équitable est sur le marché international une nouvelle niche avec énormément de subvention internationale… L’arrêt de l’utilisation du glyphosate pour de l’engrais organique naturel ne serait qu’une excellente nouvelle pour nos sols et la santé de nos cotonculteurs de la région septentrionale du pays… J’aurais pour la prochaine rentrée scolaire et universitaire lancé des réformes pour l’école de demain. Une école qui prend en compte les exigences de notre ère, de notre siècle dans le seul objectif de relever les défis de demain », propose t-il.

Talon appréciera !!!

Manassé AGBOSSAGA

Un commentaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :