Aller au contenu principal

Voici pourquoi le président Gilbert Bangana et ses pairs doivent écouter les agents du Cos-Lépi 2016-2017

Comme annoncé et conformément aux textes, les nouveaux membres du Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (Cos-Lépi) ont prêté serment le jeudi 06 août 2020.

Décidés à aller à un rythme accéléré, les 11 membres juste après la prestation de serment devant les sept sages de la Cour Constitutionnelle, se sont retrouvés au siège du Cos-Lépi à Sèmè-Podji pour la mise en place du nouveau bureau. Ainsi, le député Gilbert BANGANA du Bloc Républicain a été élu Président par ses pairs.

L’Honorable Florentin Tchaou, membre de l’Union Progressiste prend la place du Vice-président. Laurent Mahounou Hounsa, DG Insae devient le rapporteur. Il faut signaler que cette mandature du Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée (COS-LEPI) qui semble être la dernière au regard du nouveau code électoral en vigueur, a essentiellement pour mission durant six mois(31 janvier 2021 au plus tard) d’actualiser le fichier national en vue d’en extraire la nouvelle liste électorale.

Gilbert Bangana et son équipe appelés à jouer leur partition

 Mais faut-il le rappeler à ces nouveaux responsables de l’institution qu’en dehors de la mission principale, le bureau devra tout mettre en oeuvre pour corriger une injustice qui dure depuis plus de trois ans. En effet, le Cos-Lépi de 2016-2017 dirigé par Badirou Aguèmon auquel fut membre l’actuel président pour des raisons qu’on ignore encore, n’a pu payer les primes dues aux agents recrutés à l’époque.

Malgré les démarches menées et les incessants cris de détresse desdits agents, rien n’a bougé. C’est pourquoi, le choix d’un député fin connaisseur du problème, est une lueur d’espoir pour ces nombreux jeunes qui pensent que cette fois-ci sera la bonne. Dans l’élaboration de leur budget, les membres de ce Cos-Lépi devront intégrer l’ardoise qui s’élève à un peu plus de 400.000.000 francs CFA. Cela pourra permettre de régler définitivement un problème qui n’ a fait que trop durer et causer d’énormes préjudices aux agents en question majoritairement des jeunes répartis dans les 77 communes et les 546 arrondissements du pays. Parlant de ces agents, on note les Coordonnateurs départementaux (CD), Coordonnateurs de zone (CZ), les Commissaires Communaux d’actualisation(CCA), et les Délégués d’actualisation d’arrondissement (DAA). Le gouvernement du président Patrice Talon connu pour son pragmatisme, est appelé à jouer sa partition pour que ces citoyens retrouvent enfin le sourire.

Source Externe

2 Comments »

  1. Avant de faire part de ma préoccupation, je vous présente mes excuses..
    Tout d’abord je vous félicite de la tâche accomplie pour arriver à l’actuelle étape. Que le Tout Puissant vous bénisse d’avantage.
    Je fais partie de l’équipe de coordination du cos-lepi de 2014 et jusque là je n’ai pas encore reçu mes émoluments alors que vous ne parlez que des non payés de 2016. N’est-ce qu’il y a des oublis ? Que faire ?
    Merci de prendre en compte ma préoccupation.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :