Aller au contenu principal

Lourde sanction des États-Unis contre la procureure de la CPI Fatou Bensouda et l’un de ses collaborateurs

Après l’enquête menée par Fatou Bensouda contre des militaires américains et la CIA soupçonnés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité en Afghanistan,  l’administration Trump avait annoncé des sanctions contre l’institution internationale,   en juin dernier. C’est désormais chose faite.

Et c’est le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo qui a annoncé la décision.

« Aujourd’hui, nous passons au stade supérieur ! Les États-Unis n’ont jamais ratifié l’accord de Rome qui a créé la Cour, et nous ne tolérerons pas ses tentatives illégitimes pour soumettre les Américains à sa juridiction. »

Conséquence, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, ainsi que l’un de ses collaborateurs Phakiso Mochochoko sont  sur une liste noire, avec à la clé  des sanctions économiques, contre eux, et toutes personnes qui collaboreraient avec la procureure, a précisé Mike Pompeo, rapporte RFI.

Toujours au titre des sanctions économiques, Fatou Bensouda  et son collaborateur sont interdits d’accès  au système bancaire américain et au cas où elle disposerait de biens aux États-Unis, ces derniers  seraient  gelés, ajoute RFI.

La CPI dénonçait déjà le mercredi dernier des «actes sans précédents » et qui constituent de « graves atteintes à la Justice et à l’État de droit », rappelle RFI.

Un avis que n’a sans doute pas pris en compte l’administration Trump.

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :