Aller au contenu principal

Nouveau décor du Palais de la marina: Candide Azannaï dénonce un enchaînement de « villageoiseries » au sommet de l’Etat

Le président du parti Restaurer l’Espoir, dans un post publié sur sa page facebook, dénonce sur sa page facebook, un enchaînement de  « villageoiseries » au sommet de l’Etat. Candide Azannaï fait ainsi allusion au nouveau décor du palais de la marina.

le président du parti Restaurer l’Espoir n’est pas d’accord avec ce style

« Halte aux villageoiseries au sommet de l’Etat!

Le bluf jusqu’aux bambous de jardin , aux rotins de terrasse comme meubles de salon !

Décidément !

Ça devient plus que ridicule. C’est pathétique.

Et de quel siècle sont – t- ils, ceux qui s’extasient devant de telles villageoiseries?

Le 1er Août dernier, jour de commémoration de notre Fête Nationale, ce fut une villageoiserie pittoresque, des fleurs ternies…, des tapis imbibés d’un rouge noirci qui écumaient le macabre, des panneaux de couloirs assombris tels par des fantômes et des lumières lugubres pour abuser de vous.

Beaucoup comme des papillons éblouis par les lampadaires s’étaient bien faits leurrer. Tristes abus par villageoiseries.

Depuis hier, c’est une autre villageoiserie.

Un bambou de jardin, ou un rotin de terrasse ou de piscine ne doivent jamais remplacer des meubles de salon.

Si vous voyez cela quelque part au sommet de l’Etat, offusquez – vous car vous devrez dénoncer des recours à des villageoiseries qui ne visent qu’à vous confondre à des ignorants et qu’ à abuser de vous .

Un pyjama ou un pagne noué au cou ne doivent jamais remplacer un apparat de gala tout comme un verre à madère ne devra jamais prendre la place d’un verre à whisky. On ne remplacera pas une cuillère à café par une cuillère à soupe encore moins une tasse à dessert par une tasse à moka.

Il y a des villages et des villageois au Bénin comme partout ailleurs dans le monde et dans presque toutes les cultures, pour autant, les villageoiseries au sommet de l’Etat sont une dégradation du prestige de la République.

À chaque lieu, à chaque style son usage consacré.

« La bêtise est infiniment plus fascinante que l’intelligence, infiniment plus profonde. L’intelligence a des limites, la bêtise n’en a pas. »

Claude CHABROL.

Ayez honte maintenant !

Halte à vos villageoiseries, le Bénin n’est pas un désert de style ».

Candide A M AZANNAÏ.

2 Comments »

  1. C’est plutôt azannaï est le vrai ridicule. Un politicien carriériste qui n’a rien d’autre à foutre que du bavardage farfelu. Qu’appelle-t-on villageoiserie ? Un villageois est-il un sous-homme. Un langue d’homme de rue.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :