Aller au contenu principal

Politique ! Qui de Ahyi, Mathys , Schanou pour prendre la tête de l’Organisation des femmes républicaine ?

Le Bloc républicain tient une importante activité ce samedi 11 septembre 2020 à Cotonou. Il s’agit de l’Assemblée constitutive de l’Organisation des femmes républicaine (OFR). A la veille de ce rendez-vous politique,  Kpakpato Médias  s’interroge sur l’identité de la future patronne de l’OFR.

Manassé AGBOSSAGA

Trois noms sortent du lot pour prétendre au poste de responsable de l’Organisation des femmes républicaine (OFR). Il s’agit de,  Chantal Ayi, Adidjatou Mathys, et Sofiath Tchannou.

Chantal Ahyi

Député à l’Assemblée nationale, Chantal Ahyi a profité des élections exclusives pour faire son entrée au Parlement. Elle représente la 16è circonscription électorale.

Très connue du monde des médias, Chantal Ahyi est également très proche du président du Bureau politique  du Bloc républicain, Abdoulaye Bio Tchané. Sa proximité avec le premier patron du parti, et son titre de député,  voilà deux atouts qui peuvent peser en sa faveur.

Adidjatou Mathys

La deuxième personnalité qui pourrait convoiter ce poste et perturber les ambitions de Chantal Ahyi, c’est Adidjatou Mathys. Ministre du travail et de la fonction publique, elle joue les premiers rôles pour l’assise du Bloc républicain, notamment dans le département de ’Ouémé.

L’ancienne ministre des Finances de Boni Yayi fait partie des premiers soutiens du candidat Patrice Talon. En 2016, elle avait très tôt apporté son soutien à l’ex-magnat du Coton. Cet atout est de taille, si Patrice Talon venait à dire son mot, lui qui a récemment pris part à une réunion du bureau politique du parti.

Sofiath Schanou

Enfin, Sofiath Schanou.  Tout comme Chantal Ahyi elle siège au parlement. Par contre, le chemin de l’hémicycle, elle ne l’a pas connu grâce aux élections entre deux partis de la mouvance. Sofiath Schanou avait déjà porté le costume de député sous les couleurs du parti FcBe, quand elle était avec le régime du changement puis de la Refondation de Boni Yayi.

Ce détail n’est pas un handicap. Le choix du député  Bida Youssoufou, ancien soutien de Boni Yayi  et ouvrier de la 25ème heure du régime de la Rupture pour prendre les commandes de l’Organisation de la jeunesse du Bloc républicain le confirme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :