Aller au contenu principal

Côte d’Ivoire : Un activiste critique sévèrement Tiken Jah Fakoly

Tiken Jah Fakoly est dans le viseur du très célèbre activiste Chris Yapi. Et à travers un post, ce dernier n’a pas loupé la star du reggae africain.

L’activiste fustige notamment le silence de Tiken Jah  Fakoly dans l’actualité ivoirienne, marquée notamment par la candidature de Alassane Ouattara pour un 3ème mandat.  Suffisant pour traiter ce dernier de « tribaliste, peureux, et d’opportuniste.

Tiken Jah Fakoly

« Tiken Jah le tribaliste. Voici un artiste reggae peureux et opportuniste. Il n’a de courage que pour critiquer hors des frontières de sa région Odienné. On se souvient de ses diatribes contre le Général Gueï et le Président Gbagbo. Ou encore contre le Président Alpha Condé. Voilà que le Président Ouattara fait pire qu’Alpha Condé, subitement Tiken Jah est devenu sourd muet invisible. Un vrai poltron… C’est Bob Marley qui doit se retourner dans sa tombe », fustige Chris Yapi.

Puis de s’interroger «  Tiken Jah est-il donc partisan du discours tribaliste qui dit que le pouvoir doit rester au nord pour toujours ? Ou bien il a mangé l’argent d’Alassane Ouattara ? »

Et comme s’il avait la réponse à sa question, Chris Yapi confie la fin de son amour pour l’artiste et cite en référence  l’artiste Sénégalais Awadi.

«  Hier, j’ai jeté tous ses disques que j’avais dans la poubelle. Bravo à Awadi qui a fait une brillante interview sur la question des 3ème mandats », enfonce t-il.

Tiken Jah Fakoly appréciera !!!

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :