Aller au contenu principal

Emouvant témoignage de Blaaz : Ses déboires, succès, des anecdotes sur le DG FAC, ses critiques contre le Bubedra et le ministère de la Culture

Le Rappeur Blaaz a publié un émouvant témoignage sur sa page Facebook à travers un texte intitulé ‘‘Ma Part de Vérité, Acte 2’’. Il raconte notamment ses déboires, ses succès, des anecdotes sur le directeur général du Fonds d’aide à la Culture.  Kpakpato Medias vous propos l’intégralité de son post qui veut falloir un film sur Blaaz.

Le rappeur béninois Blaaz

Ma Part de Vérité : Acte 2

Ce post a pour titre: [On ne va pas s’en plaindre]. Vous comprendrez assez vite le pourquoi…

Je réponds au nom de Lawal ASSANI à l’état civil connu sous le nom de Mr Blaaz. Je suis Artiste • Producteur • Entrepreneur et Père. Pour ceux qui pensent que les artistes n’étudient pas, je suis titulaire d’une Licence en C.E (Communication D’entreprise) et d’un Master en Computer Sciences (Informatique et télécommunications). Comme vous pouvez le voir, je n’avais aucune chance d’atterrir dans la musique surtout avec la rigueur que je m’infligeais depuis mon plus jeune âge et le père (Qu’il repose en paix) hardcore que j’avais. Mes parents ne m’ont pas appris à compter sur les gens. Je voulais un truc, je devais me battre pour l’obtenir

La passion m’a mené à la musique et le succès que j’ai connu, je ne le dois pas aux réseaux sociaux. A l’époque, c’était ce qu’on appelle la street communication qui battait son plein. On s’envoyait les sons par Bluetooth, ou via BBM, ou encore par e-mail on allait sur les émissions. Les fans, le peuple écoutaient la Radio et c’était hi5 le Facebook de l’époque. Y’avait également les sites de love 😅. On arborait les blasons de la communication de proximité, les radios et consort. Après tout est allé vite dans le bon sens mais aujourd’hui, les atouts dont nous disposons pour communiquer sont également ce qui nous détruit mais bon en toute chose, y’a du bon et du mauvais donc ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE.

Ça fait longtemps que j’ai cessé de croire en notre show-business car les artistes généralement sont marginalisés. Quand tu dis [Artiste], tout de suite tu n’es personne. Pas forcément parce que celui à qui tu annonces que tu es artiste, te prend pour délinquant mais aussi parce que les artistes eux-mêmes leur en ont donné des raisons, des raisons de croire que le métier d’artiste est le refuge de ceux qui ont échoué mais bon… ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE

A ce jour, ça fait peine à dire et j’en ris même mais je ne suis pas inscrit au Bubedra pourtant Dah Adagboto, Arnaud la maille, Steeve Wallace, Kardio, Yvan Pour Yesué, Eusebe Dossou et bien d’autres ont milité pour que j’y sois inscrit mais bon… On m’a tellement mis de bâtons dans les roues que j’en ai perdu tous mes rayons. On m’a demandé des documents à fournir, les morceaux sur support, des timbres à acheter. J’ai eu à faire tout ça plus de 15 fois finalement ça m’a découragé et j’ai abandonné. Pourtant, en suivant le processus de la Sacem en France, ils ont validé mon dossier 📁et j’y suis inscrit avec ma carte de membre. Ailleurs, on reconnaît la valeur des votres mais chez nous c’est tout le contraire mais bon… ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE

Il y a je ne sais combien de milliards qui sont alloués chaque année à cette culture que nous valorisons fièrement mais nous n’en bénéficions point. On ne s’en plaint pas à voix haute mais le silence n’est pas toujours la solution face aux problèmes que nous affrontons. Si je me tais, c’est également que j’accepte cette injustice qu’on inflige aux artistes. Certains montent de faux dossiers et parce qu’ils ont les contacts là-bas, ils arrivent à obtenir de gros financements du Ministère mais là encore ce sont des manigances parce que les sous vont sortir mais ils demanderont leur part, leur follo. J’ai également monté plusieurs dossiers pour des spectacles, pour des albums mais toujours sans suite mais… ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE

L’année passée (2019), on m’a convoqué ainsi que d’autres collègues artistes à un meeting avec le DG du FAC • Fond d’Aide à la Culture. La note m’est parvenue alors que j’étais à Berlin pour raisons professionnelles et au lieu de rentrer directement en France, je n’y ai fais qu’une escale puis j’ai continué au bled. J’arrive dans mon pays, une autorité nous convoque et est elle-même en retard 🤦🏾‍♂️🤷🏾‍♂️. A l’issu de ce meeting où je ne suis intervenu qu’avec deux questions le DG a demandé à ce qu’on programme une rencontre privée avec moi, il a été séduit par mon éloquence et mon intervention, RDV est donc pris. Le jour venu, je me présente 15min avant l’heure (9h) mais le DG n’est pas là même au-delà de Midi. J’y suis allé avec Dah Adagboto qui pourra en témoigner. Quand enfin on a pu le joindre, il a demandé de patienter. Finalement, autour de 14h je suis parti sans rien dire. Jusqu’à ce jour, personne n’a daigné appeler pour s’excuser mais bon… ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE. Ce n’est pas d’excuses qu’il s’agit.

Le respect se mérite et quelqu’un qui ne se respecte pas assez pour reconnaître sa place, donne l’occasion aux gens de leur manquer de respect.

Je vis assez discrètement. Ça colle mieux avec l’image de moi que je vends. La rareté fait la cherté. Pour créer l’offre, il faut créer la demande. Moins on en sait sur toi, mieux c’est.

Je n’ai pas attendu Que Trace Tv me diffuse avant d’aller faire des shows :

| 3 fois au Burkina-Faso. Guichet fermé à Koudougou et au Palais des sports, ou je me rappelle: Le ministre a dû faire arrêter le concert après 10 min parce qu’ils n’arrivaient pas à maîtriser le public tout excité et qu’il ne voulait pas mort d’hommes vu qu’y avait des gens qui s’évanouissent sous l’émotion. J’y suis retourné après pour un autre concert.

| 2 fois au Niger 🇳🇪

| Plus de 40 shows enregistrés au Gabon 🇬🇦(Libreville, Pog, Franceville etc…)

| Plus de 10 shows au Togo 🇹🇬à Lomé

| Une fois au Ghana 🇬🇭

| Tournée Trace Tv au Cameroun 🇨🇲avec MacTyer, Stony, Koba etc… (Pourtant je ne passais pas sur Trace)

| 2 fois au Tchad 🇹🇩

| Une fois en République Centrafricaine 🇨🇫pour une tournée de 3 dates.

| En Afrique du Sud 🇿🇦pour un Festival

| Au Congo Brazzaville a une époque très dangereuse car je m’en rappelle, j’étais dans mon vol retour quand y’a eu émeute dans le quartier où je logeais. Je crois M’pila si j’ai bonne mémoire.

| En Tunisie 🇹🇳pour la communauté béninois.

| Au Nigéria 🇳🇬pour un festival

| Au Bénin 🇧🇯n’en parlons pas.

| En France 🇫🇷(Paris, Lyon)

| En Allemagne 🇩🇪

| En Belgique 🇧🇪

| En Suisse 🇨🇭

Je n’ai jamais eu à médiatiser mes déplacements, du moins pas tous. Ce qui fait que beaucoup ne savent pas que j’ai parcouru tous ces pays grâce à la musique et m’en tiennent rigueur mais bon… ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE. On a fait le tour du monde donc #RienAProuver

Tous les pays cités, c’est grâce à la musique. Les autres pays où j’ai été et qui ne figurent pas sur cette liste c’était soit pour affaires, soit pour des vacances. La plupart des shows, j’y étais en tant qu’Artiste Guest. C’est à dire que c’était moi la star invitée, un peu comme quand ils invitent les artistes Nigérians et Français dans nos pays. Il n’y a pas eu une seule scène où je n’ai pas mis le feu. Il n’y a pas eu un seul artiste venu d’ailleurs qui a réussit à foutre le bordel que j’ai eu à foutre sur mes scènes, au Bénin 🇧🇯Mr Homeky • L’ex DG de MTN • L’équipe de la Présidence • Moov ou encore MTN peuvent en témoigner. Davido, Wizkid, Sexion d’Assaut, Aya, Tekno etc… sont passés mais aucun d’eux n’a foutu le bordel que j’ai foutu et ça, tout le peuple peut en témoigner. Et quand je descends de scène, la moitié du public s’en va comme s’ils n’étaient venus que pour moi. Pourtant c’est les NOUS là qu’on sous-paye.

J’ai toujours fonctionné sur fonds propres et parce que j’étais aussi victime du système, je n’ai jamais voulu tendre la main. Les gens font des promesses qu’ils peinent à tenir parce qu’ils n’y trouvent aucun intérêt.

J’ai subis injures, calomnies, injustices et j’en passe, de personnes qui ne comprenaient pas mon mode de fonctionnement et qui se sont permis de me juger mais bon… ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE

Je ne quémande aucun franc.

Je ne quémande aucune reconnaissance.

Je publie ceci afin que ceux qui croient que j’ai réussi sans effort se rendent compte de leur erreur de jugement infondé. Personne ne m’a jamais payé mes heures en studio, personne ne m’a sponsorisé un clip. On a hustle pour y arriver, et le plaisir qu’on retrouve dans cela est unique donc… ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE

Ceux qui nomment les gens à la tête des Ministères et autres institutions, sont-ils informés de comment ceux-ci gèrent mal leur poste? Sur base de quoi nommez-vous ces gens?

Ailleurs, le meilleur ami de Trump le fou, c’est Kanye et Jay-Z pour Obama. On a même vu Magic System pour je ne sais quel président Français.

Ce n’est pas les millions que nous pouvons obtenir de vous que nous convoitons. J’ai des entreprises, je suis donc un créateur d’emploi et je paye régulièrement mes impôts, au Bénin ainsi qu’en France mais j’ai une voix porteuse qui m’impose d’agir aux noms des miens. On m’a déjà assez répété que c’est parce que j’étais riche et rassasié, ou que mes relations s’étendaient jusqu’à la présidence que je ne me mêlais pas de sujets d’ordre général mais combien parmi vous, sont au courant que j’ai vraiment galéré? Je suis parti de chez moi, je n’avais même pas un T shirt ou des chaussures. J’ai volé, j’ai dormi dans les garages auto dans des voitures abandonnés, j’ai squatté chez des gens qui me sortaient de chez eux à cause de filles qu’ils devaient gérer ou simplement parce qu’ils en avaient marre de voir ma tête. J’ai braqué des gens avec des armes blanches parce que j’avais faim et pas d’argent pour manger. J’ai un putain de vécu et si je devais tout relater, on n’en finirait pas. Ceux qui connaissent mon père, vous le confirmerons. C’est un fou. Un vrai, qui a déjà eu à faire la prison (Ça ne me plaît pas de le dire ici mais je dois être le plus explicite possible pour que vous compreniez), c’était un peu la terreur du quartier surtout le jour où un djabi m’a raquetté, il l’a retrouvé et avec une machette il lui a coupé la main gauche 🤛

Je n’ai pas faim, mes enfants non plus et j’ai déjà accompli tout ce qu’on homme est sensé accomplir sur terre. J’ai des enfants, j’ai construit et j’ai investi également. Pour ce qui est du reste, j’essaye de m’assurer qu’après mon passage sur terre, mes enfants ne manquent de rien jusqu’à leur majorité au moins, c’est tout.

Que les artistes sachent ou apprennent à se respecter eux-mêmes d’abord et ils verront que ça a leur ouvrira beaucoup de portes, bien plus qu’ils n’auraient pu l’imaginer.

L’état ne reconnaît notre valeur que lorsqu’il a besoin de nous. Les DG octroient les milliards qui nous sont alloués à des personnes qui, pour la circonstance deviennent artistes puis après disparaissent. Mais nous qui avons représenté la nation valablement ici et ailleurs, on a du mal à accepter qu’on s’inscrive au Bubedra pour nous reverser nos millions. Le rôle du Bubedra même est d’appeler les artistes, et les aider dans les démarches allant dans le sens de leur inscription. Pas de raquetter les artistes en ne leur payant pas leurs droits.

J’ai compris assez vite que c’était une histoire de CIRCUIT donc j’ai pris mes affaires et je suis allé me chercher dans le pays du colon que je n’affectionne pas particulièrement. Mais entre un pays qui te fait avancer et un autre qui ne te fait que reculer, le choix est vite fait. J’ai du faire les bons choix pour les bonnes raisons et je crois avoir pris l’une des plus grosses décisions de ma vie.

En plus de ce que j’avais déjà accompli, je suis l’heureux propriétaire d’une ligne de vêtement. Je suis à la tête d’une entreprise à branches multiples et je me bats fort pour m’imposer dans plusieurs domaines. Je n’ai donc pas besoin d’eux pour atteindre mes objectifs mais trouve méchant, ingrat qu’on laisse les artistes sombrer avant de reconnaître leur valeur parce que sur scène y’a tout le monde mais chez nous on affronte seuls nos démons.

Je pense avoir tout donné pour ce game et estime mériter d’avoir la paix que je mérite. Je n’aime pas avoir l’impression d’avoir à me justifier auprès de qui que ce soit mais je me devais de vous exposer MA PART DE VÉRITÉ.

Pensez-y.

C’était moi. Long, mais moi

Des bisous ||| Mr Assani

PS : Que ce message parvienne à qui de droit.

…………………………

Un commentaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :