Aller au contenu principal

Kpakpato Sans Payer : Candidat déclaré à la Présidentielle, ce que promet faire Bertin Koovi en cas de victoire

Bertin Koovi est candidat à la présidentielle de 2021. Et à travers un texte, il a levé un coin de voile sur les raisons de sa candidature, comme en 2016. Santé, éducation, sécurité alimentaire, jeunesse,… recevez en mode Kpakpato Sans Payer, ce qu’il promet de faire dans ces différents secteurs en cas de victoire.

De ma candidature :

Ma candidature est fondée sur le fait que notre population, en dépit de tout ce que le gouvernement de Patrice Talon dit avoir réalisé, se plaint de faim et de misère.

Notre population se plaint de la non disponibilité de soins de santé publique adéquats.

Ce n’est pas un secret que notre système de santé publique est défaillant.

Je veux, avec votre aide et votre soutien, remédier à cela.

Je suis partisan d’un système de santé de haut niveau pour tous.

Notre système éducatif est défaillant. La preuve en est que  pour cacher l’échec généralisé du système scolaire  dans le pays, le gouvernement a pris un décret pour que les enfants soient admis automatiquement en classe supérieure jusqu’au cm2, sans condition de leur niveau réel et de ce qu’ils aient acquis ou pas le bloc de compétences minimum nécessaire.

Le risque est que beaucoup d’enfant ne puissent pas être admis au collège ou qu’ils en soient rapidement renvoyés car incapables de suivre le rythme.

Je vais, avec votre aide et votre soutien, remédier à cela.

Je suis partisan d’une éducation de qualité pour tous.

Notre taux de couverture en besoin énergétique est faible.

Je vais remédier à cela.

Je suis partisan de l’électricité pour tous à des tarifs abordables.

Pour faire court je suis candidat pour construire une économie fondamentale pour un développement à visage humain.

Un pays où  le gouvernement fait en sorte que la population mange bien, se soigne bien, qu’elle soit bien formée et éduquée, pour qu’elle produise plus de richesse afin de satisfaire les besoins de chaque citoyen. Un pays où le citoyen se réaliserait plus amplement et rapidement que si son gouvernement était principalement préoccupé par la construction des routes  et des infrastructures de prestige et sportives.

Notre jeunesse est confrontée au chômage parce que, depuis 1990 jusqu’à ce jour, le Bénin n’a pas construit une économie fondamentale.

Je m engage à viabiliser  les 70.000 hectares de terres agricoles de la vallée de l’Ouémé par une industrialisation de la production vivrière pour assurer la sécurité alimentaire du Bénin. Je m’engage à créer les conditions de la mise en exploitation de 3 millions d’hectares de terre sur les 5 millions d’hectares de terre agricole en jachère au Bénin, que je mettrai à la disposition de nos paysans pour produire essentiellement du vivrier et d’autres produits de rente.

Je ferai en sorte que la volaille soit produite au Bénin afin d arrêter l’importation de produits congelés .

C’est vrai que je suis  en Bolivie, à 15000 kilomètres du Bénin aujourd’hui, mais tout projet commence par une décision.

J’ai pris la décision de me porter candidat afin de proposer au peuple béninois de construire ensemble un pays où il fera bon vivre pour chacun.

Rien n’est impossible à celui qui croit et je crois que je peux apporter une solution au développement du Bénin.

Ma décision fera que tous les béninois se mettent ensemble avec moi pour que cela soit possible.

J y crois fermement  il est écrit :

Crois et tu verras la gloire de Dieu.

Je continue de dénoncer les lois et réformes qui ne donnent pas la possibilité au peuple béninois de faire un choix conséquent.

Nous sommes donc appelés à faire en sorte que les conditions actuelles soient changées.

Notre peuple aura un défi, celui de faire comprendre au gouvernement actuel que les conditions doivent être améliorées pour que nous restaurions la démocratie au Bénin.

Nous appelons aux mêmes conditions qui ont permis à Patrice Talon  de rentrer d’exil, d’être candidat et d’être élu, en 2016, président du Bénin.

Patrice  Talon plus que quiconque a le devoir d’organiser une élection présidentielle juste et équitable au Bénin, je dirai légitime.

C’est donc au peuple béninois de décider de ce que ma candidature soit possible .

Nous allons ensemble y travailler .

Nous sommes tous fils du Bénin nous allons trouver de compromis pour préserver la Paix.

La mauvaise gestion des questions électorales peut être source d instabilité .

Contrairement à Patrice Talon je veux faire en sorte que la Paix soit établie pour longtemps au Bénin .

Je lui attache  un Prix

Je vous remercie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :