Aller au contenu principal

Candide Azannaï : « Ma conscience me refuse de servir une dictature »

Répondant à une question des jeunes avec qui il échangeait ce 10 octobre  2020 dans la commune de Tori-Bossito, Candide Azannaï a évoqué la pomme de discorde avec Patrice Talon.

L’ancien ministre de la Défense  est notamment revenu sur les raisons de son départ du Gouvernement  en mars 2017.

« Ma conscience me refuse de servir une dictature », a lancé le président du parti Restaurer l’Espoir à l’assistance.

Il a fait savoir que la crédibilité, les principes et  l’éthique guident son engagement en politique, insistant sur son attachement pour les principes démocratiques.

L’honorable Sèdami Fagla ne sera sans doute pas d’accord avec Candide Azannaï, elle qui estime qu’il n’y a pas de dictature au Bénin.

Manassé AGBOSSAGA

Un commentaire »

  1. KEREKOU, l' » »illettré » » au Quartier Latrines avait bien raison :
    *INTELLECTUELS TARRRRÉÉÉÉS.*

    DIEU ASSISTER ET PROTÉGER TALON ET SES COLLABORATEURS AINSI QUE ROUTES LEURS FAMILLES.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :