Aller au contenu principal

Lutte très serrée pour le contrôle du Sénat américain

Au suspense de la Maison-Blanche s’ajoute celui du Sénat. Alors que les votes continuent d’être comptabilisés, démocrates et républicains sont au coude-à-coude pour savoir qui contrôlera la Chambre haute du Congrès l’an prochain, un enjeu clé pour mettre en œuvre la politique du prochain président.En Georgie, le sénateur républicain sortant, David Perdue, mène devant le démocrate Jon Ossoff.© Megan Varner/Getty Images En Georgie, le sénateur républicain sortant, David Perdue, mène devant le démocrate Jon Ossoff.

Des résultats encore partiels dévoilent des courses extrêmement serrées entre des sénateurs républicains qui tentent de se faire réélire et leurs adversaires démocrates.

Tard dans la soirée, mercredi, le candidat démocrate Gary Peters a été réélu dans le Michigan, portant à égalité le nombre de sièges dont disposent présentement démocrates et républicains : 48.

Mercredi, les regards restaient rivés sur la Caroline du Nord, la Georgie et l’Alaska, où les républicains sont en tête, parfois de justesse.

En Caroline du Nord, l’une des courses sénatoriales les plus serrées au pays, le républicain Thom Tillis tente de se faire réélire. Son sort pourrait déterminer si son parti conserve sa majorité.

Au moment où 93 % des bulletins de vote ont été dépouillés, Thom Tillis demeurait en tête avec 48,73 % des voix devant son rival, le démocrate Cal Cunningham, un ancien officier de l’armée, qui détenait 46,94 % des voix.

En Georgie, le sénateur républicain David Perdue tente également de remporter un second mandat face à son rival, le candidat démocrate Jon Ossoff. Au moment où 97 % des votes ont été dépouillés, David Perdue détenait 50,21 % des voix contre 47,48 % pour Jon Ossoff.

En Alaska, le sénateur républicain sortant Dan Sullivan est en avance avec 62,33 % des voix à la moitié du dépouillement.

Au Michigan, le candidat démocrate Gary Peters a été réélu qui conserve son avance au moment où 99 % des bulletins ont été comptabilisés. Il devance le républicain John James avec 49,74 % des voix. L’homme d’affaires de Détroit et ancien pilote d’hélicoptère de l’armée détenait 48,39 % des voix à la dernière étape du dépouillement.

Plus tôt dans la journée, des résultats ont confirmé la réélection de la sénatrice républicaine Susan Collins dans le Maine, réduisant encore les chances des démocrates de reprendre la majorité au Sénat, et augurant quatre années difficiles à Washington si le Congrès reste divisé, quel que soit le vainqueur à la Maison-Blanche.

Pour renverser la courte majorité républicaine actuelle (53 contre 47), le Parti démocrate doit gagner trois sièges si Joe Biden est élu à la Maison-Blanche, et quatre si Donald Trump remporte un second mandat, le vice-président disposant d’une voix au Sénat en cas d’égalité sur un vote.

CBC/Radio-Canada

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :