Aller au contenu principal

Contrôle des projets communautaires en cours au Bénin: Le Commissaire Paul Koffi Koffi et sa délégation repartent avec le sourire aux lèvres

Le Commissaire chargé du département  de l’aménagement du territoire communautaire et du transport à la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine  était du 07 au 10 octobre dernier en visite de travail au Bénin. Aux côtés de Yaovi Batchasi, représentant résident de la commission  de l’Uemoa au Bénin,  de Claude Dossou, chef division des Infrastructures et de Juliette Youan, Paul Koffi Koffi a notamment visité  les chantiers communautaires en cours au Bénin, à savoir  le poste de contrôle juxtaposé de Hilacondji-Sanvée Condji à la frontière du Bénin et du Togo, le poste de pesage de Houègbo, dans la commune de Toffo.  Deux visites qui ont donné du sourire au Commissaire et à sa délégation.

Manassé AGBOSSAGA

Jeudi 08 octobre 2020, premier jour de descente sur le terrain.  Avec des cadres du ministère des  infrastructures routières et des transports à divers niveaux, la délégation prend départ pour  le poste de contrôle juxtaposé de Hilacondji-Sanvée Condji à la frontière du Bénin et du Togo.

Après quelques heures de route,  Docteur Paul Koffi Koffi sont sur le joyau, dont le principal bailleur est le Fonds africain de développement, et l’Uemoa, le maître d’ouvrage. Policiers, douaniers, ouvriers, et autres sont à l’œuvre. Toutefois, un petit groupe est réquisitionné pour l’activité.

Après les civilités, la délégation a droit à une présentation du projet. Et c’est Gilbert Edem Koudjo qui va s’en occuper. Il met l’accent notamment sur l’état d’avancement des travaux, la situation financière, la localisation du projet, …

D’un coût global d’environ huit milliards, le projet est exécuté par la Compagnie générale d’entreprises, sous le suivi et le contrôle du Groupement de bureau AGECeT-BTP/DIWI Germany GmbH,  ceci après avis d’appel  de la commission de l’uemoa, rappelle t-il. Gilbert Edem Koudjo a ensuite fait remarquer que ce projet qui s’étend sur 12 hectares dont 6 du Bénin et 6 du Togo porte sur la démolition de bâtiments et autres infrastructures existants, la construction de divers bâtiments (bloc administratif,  brigade des douanes, poste de contrôle, abri des piétons, …), l’aménagement des voiries pour la desserte du poste et mise en place des réseaux divers (voies pour bus, voies pour véhicules poids lourds, voies et parking pour camionnettes,…).

En termes d’avancement physique des travaux, le présentateur a avancé le chiffre de 98,2%.

  Pendant ce temps, le Commissaire et sa délégation suivent religieusement et prennent notes.  La séance de présentation va alors vite se transformer  en une séance de question, réponse, observations et apports.

Docteur Paul Koffi Koffi prend alors la parole. Après avoir remercié les autorités béninoises et fait des apports, il  va poser quelques questions notamment sur la gestion du trafic durant la réalisation des travaux, les casernes.

Dans le même sens, il sera appuyé par le représentant  résident de l’Uemoa au Bénin qui a soulevé la question du planning de la mise en service du poste de contrôle de juxtaposé.

S’en suivra les réponses du présentateur à ces questions.

 Pour sa part le représentant du ministre des Infrastructures routières et des transports souligne que ce projet participe à la facilitation des activités de transport, mais aussi et surtout à l’intégration, vœu cher à l’Uemoa.

Après cela, la délégation décide de faire le tour, question de visiter tous les compartiments du chantier. A ce niveau,  le Commissaire ne  cache pas sa joie et rassure que les dispositions seront prises pour apporter des solutions aux difficultés soulevées.

Bis répétita

Vendredi 09 octobre 2020, deuxième journée de contrôle. La délégation prend départ pour Houègbo dans l’après-midi pour visiter le poste de pesage de Houègbo, inauguré  en 2012, mais  finalement mis en  service en 2020.

Empêché la veille, le ministre des Infrastructures routières, Hervé Hèhomey est cette fois de la partie.

Ici encore,  Yaovi Batchasi, Claude Dossou,  Juliette Youan, et Paul Koffi Koffi ont  droit à des explications, mais aussi et surtout posent  des questions.

Le ministre Hervé Hèhomey profite pour rassurer que des dispositions sont prises pour mieux viabiliser le site avec la création dans les jours à venir d’un restaurant, d’une station service et autres. Il ne manque pas  de  rappeller les efforts fournis par le Gouvernement pour rendre opérationnel le poste de pesage de Houègbo.

Et comme à Hilacondji, Docteur Paul Koffi Koffi est admiratif.

«   Nous sommes impressionnés. Il ya un peu plus de deux ans,  nous étions ici pour apprécier le poste de pesage de Houègbo qui avait été construit avec l’appui de l’Uemoa, inauguré  en 2012. Malheureusement,  il n’était pas mis en, service.  Après les entretiens avec le ministre des infrastructures routières,  le Gouvernement béninois a décidé de le mettre en service  mais cela a nécessité des travaux complémentaires. Il y a quelques semaines nous avons lu dans la presse que le poste avait été réhabilité, réaménagé complètement. Il est donc devenu  en plus d’être un poste de pesage, un poste de péage. Ce qui est une innovation dans l’espace communautaire. Nous sommes très heureux de faire ce constat.

Tous les services sont opérationnels avec la modernité, puisqu’il y a un service numérique informatique à l’intérieur qui permet de traiter en temps réel les opérations. La mise en place de ce post est une incitation aux transporteurs de se mettre en règle vis-à-vis du règlement 14 de l’Uemoa. L’élément à ajouter , c’est le péage cela va permettre de faire un bon usage des routes.  Nous sommes heureux. Nous allons rendre compte au président de la commission dès notre retour et voir comment exploiter ce type d’infrastructures qui a ce double objectif, le pesage et le péage », fera remarquer   le Commissaire chargé du département  de l’aménagement du territoire communautaire et du transport à la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine.

Comme quoi, Docteur Paul Koffi Koffi et sa délégation repartent de Cotonou avec le sourire aux lèvres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :