Aller au contenu principal

Talon a calmé la colère des populations de Tchaourou avec un speech apaisant: Morceaux choisis

Tchaourou !  C’était sans doute l’une des étapes les plus difficiles à négocier pour le Chef de l’Etat lors de sa tournée nationale.

 Face à une population qui était en colère avec les évènements malheureux de 2019 et qui boudait sa venue la veille,  Patrice Talon aura, dans une certaine mesure, réussi à calmer ces derniers avec un discours apaisant et rassurant, ce jeudi 12 novembre 2020.

Morceaux choisis, grâce à des propos transcrits par nos confrères de Deeman Radio.

Manassé AGBOSSAGA

« Je vais faire le tour de Tchaourou quartier par quartier » le moment venu »

« Comme je vais revenir à Tchaourou dans quelques semaines, je voudrais vous prier, sages et notables, de parler à mes frères et sœurs, ….que ceux qui ont encore des blessures, des rancoeurs, que vous soyez mon porte parole pour leur demander pardon. C’est mon rôle de demander pardon à chaque citoyen »

« Établir un chronogramme des urgences pour Tchaourou et l’imposer à celui qui va me succéder, ce sera le contrat que je vais signer avec Tchaourou. Cela n’est pas de mes habitudes mais pour faire oublier cette mauvaise impression que Tchaourou a été délaissée, je le ferai »

« Ce qui n’a pas été fait à Tchaourou ne l’a pas été à cause des incidents. C’est le moment qui n’était pas encore arrivé »

« …nous desserrons quand même la ceinture…. »

« 05 ans, ça été trop court. Même moi j’ai été surpris »

Transcription : Deeman Radio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :