Aller au contenu principal

Moukaram Badarou « Ceux qui se plaignent, parlent d’eux,… pas du pays »

Moukaram Badarou ne partage pas l’idée d’un Bénin qui se porte mal sous Patrice Talon. Présent ce vendredi 20 novembre à l’hôtel Bénin royal au lancement du livre, ‘‘La Face cachée de Patrice Talon’’, publié par le journaliste Magloire Dato, l’ancien préfet du département de l’Ouémé et du Plateau sous le président Boni Yayi  s’est voulu être l’avocat défenseur d’un Bénin qui progresse sous la rupture.

Moukaram Badarou

De l’éducation avec la fin des grèves en désordre, à l’agriculture en passant par la sécurité, il soutient que les différentes reformes entreprises par le président Patrice Talon ont permis de mettre le Bénin sur les rails du développement.

Et de jeter à la figure des détracteurs du régime de la rupture « …beaucoup de ceux qui se plaignent, ils parlent d’eux-mêmes, ils ne parlent pas du pays ».

Manassé AGBOSSAGA  

Un commentaire »

  1. Est-ce qu’il est éducateur lui ou élèves ou parents d’élèves du public.. Est-il au moins agriculteur. Il n’est rien de tout celà. C’est lui qui parle pour lui-même. Il ne parle pas du peuple béninois qui se plaint.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :