Dans une récente déclaration publiée sur Kpakpato Medias, Nourénou Atchadé, 1er vice-président du parti ‘‘Les Démocrates’’ s’était opposé au choix du 11 avril pour le 1er tour de la présidentielle. Il avait notamment invité le président Patrice Talon au respect de la constitution, puisque son mandat expire le 06 avril 2021.

A cette contestation, le porte-parole n’a pas manqué de réagir. Dans un entretien accordé à Frissons Radio, Alain Orounla justifie  le choix du 11 avril.

Il a notamment mis en avant l’alignement des mandats consécutifs au couplage des élections et martelé que le Gouvernement n’a pas violé la constitution avec cette nouvelle date.  

« C’est une date qui n’a pas à faire l’unanimité dès lors, qu’elle résulte de l’alignement des mandats consécutifs au couplage des élections, consécutifs à l’instauration des élections générales et plus particulièrement du couplage de l’élection législative et de l’élection communale.

C’est une date fixée par notre constitution, de sorte que l’on ne peut ignorer la réalité de cette constitution,… se lancer dans une polémique que le gouvernement n’a pas voulu… Le gouvernement n’a fixé aucune date, il n’a fait que rappeler le calendrier constitutionnel, le calendrier déterminé par la constitution et qui fixe au 11 avril le 1er tour du scrutin présidentiel qui est une élection majeure dans notre démocratie renforcée », a avancé le ministre de la communication et porte-parole du Gouvernement.

Atchadé et Les Démocrates apprécieront !!!

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s