Aller au contenu principal

Affaire fraude concours des magistrats: Prison et lourde amende financière pour les accusées et leurs complices

Alea jecta ! Les  accusées et leurs complices dans l’affaire fraude concours des magistrats sont situés sur leurs sorts.

Tard dans la nuit de ce mardi 22 décembre 2020 au tribunal de Cotonou après un procès qui a duré plusieurs heures, Clarisse Assogba, Maïsarath Koukoui, accusée de tricherie lors de l’épreuve de procédure pénale  ont écopé de  36 mois de prison dont 12 fermes.

Par contre, le directeur adjoint de cabinet de ministère de la Justice,  Timothée Yabit, poursuivi pour complicité de fraude a été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Quant à Me Pacôme Koundé, également poursuivi pour complicité de fraude, et époux de l’une des candidates, il   a été relaxé au bénéfice du doute.

En outre, les quatre personnes citées dans cette affaire de fraude dans l’organisation du concours de recrutement des 100 auditeurs de justice écopent d’une lourde amende financière. Ils devront  payer solidairement la somme 38 millions 710 mille 160 fcfa.

Ces derniers peuvent faire appel de la sentence.

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :