Aller au contenu principal

Tomèty à Talon : « L’État que vous aurez à laisser sera merveilleusement asphalté mais très endetté avec un système économique fait de monopoles privés »

Encore quelques mois, et le quinquennat (2016-2021) du président Talon sera conjugué au passé. Occasion pour le professeur Simon Narcisse Tomèty de jeter un regard critique sur le travail accompli par le régime de la rupture.

S’adonnant à ce petit jeu, l’Institutionnaliste des reformes publiques juge négatif le bilan de Patrice Talon.

Par exemple, au plan des infrastructures, s’il reconnait qu’un travail remarquable a été fait avec l’asphaltage, il dénonce toutefois un endettement avec  un système économique fait de monopoles privés.

« L’État que vous aurez à laisser sera merveilleusement un Etat asphalté mais très endetté avec un système économique fait de monopoles privés supprimant les concurrences sur les marchés publics. Et cet Etat fait plus confiance aux non-Béninois pour la gestion des entreprises publiques qu’aux Béninois avec des licenciements massifs », fustige le directeur du Café africain des néo-philosophes.

Simon Narcisse Tomèty fait également ce triste constat dans les secteurs de la démocratie, de l’économie, …

Il reste persuadé que le Bénin tournera cette triste page et « triomphera ».

Manassé AGBOSSAGA

Simon Narcisse Tomèty

« Des discours de flatterie avec des mots choisis pour la danse du ventre.

L’État que vous laisserez le 05 avril 2021 à minuit sera un Etat dictatorial, de deux poids et deux mesures où seuls les dirigeants et leur cercle de profiteurs agréés ont su jouir des rentes de marchés publics et des prestiges de la république.

L’État que vous laisserez est un État de haine et d’un peuple appauvri avec des institutions publiques vidées de leur substance symbolique.

LEtat que vous laisserez est comparable à un roseau tordu et malformé qui ne peut plus mettre en évidence sa souplesse.

Un Etat où les roseaux sont en train de se briser parce que fragilisés puis brisés par le goût démesuré pour le pouvoir avec une idéologie de l’idolâtrie de la ruse et de la rage.

L’État que vous aurez à léguer est un État qui ne respecte pas le droit international. L’État que vous laisserez à la postérité est un Etat de production d’exilés et de détenus d’opinions au mépris des droits de l’homme et des libertés démocratiques.

L’État que vous aurez à laisser sera merveilleusement un Etat asphalté mais très endetté avec un système économique fait de monopoles privés supprimant les concurrences sur les marchés publics. Et cet Etat fait plus confiance aux non-Béninois pour la gestion des entreprises publiques qu’aux Béninois avec des licenciements massifs. Cet Etat n’aura pas réussi à instaurer l’égalité des chances avec les concours frauduleux.

L’État que vous avez dirigé de mains de fer et militairement banalise et humilie des intellectuels que vous méprisez sans arrêt. Cet Etat est resté toujours un désert de compétences avec des intellectuels bavards qui ne produisent que des bons à rien vous obligeant à importer de la main-d’œuvre qualifiés et même des pierres.

Vous aurez légué à vos successeurs un État qui a fortement enrichi une minorité de gens par un système monopolistique.

Bonne chance pour la nouvelle année dans une conscience nouvelle non trompeuse. Le Bénin triomphera ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :