Le solde global de la balance des paiements du Bénin au titre de l’année 2019 a dégagé un excédent de 45,550 milliards de FCFA (68,325 millions d’euros), selon les données du Comité de la balance des paiements de ce pays validé par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Cependant ce solde de la période sous revue est très nettement en deçà de celui dégagé en 2018 et qui se situait à 196,860 milliards de FCFA, soit un repli de 151,31 milliards de FCFA. Au plan macro-économique, le Bénin a connu une dynamique économique en 2019 qui s’est traduite par la réalisation d’un taux de croissance économique estimé à 6,9% contre 6,7% en 2018 grâce aux performances des filières d’exportation et à la mise en œuvre  satisfaisante du programme d’actions du Gouvernement.

Le déficit structurel de la balance des transactions courantes s’est légèrement réduit en ressortant à 340,177 milliards de FCFA en 2019 contre 360,362, milliards de FCFA l’année précédente. « Cette évolution s’explique par une diminution du déficit de la balance des biens, dont les effets ont été modérés par la progression du déficit des services et du revenu primaire », souligne le Comité de la balance des paiements. Selon toujours cette structure, le déficit de la balance des biens a reculé de 45,241 milliards de FCFA par rapport à 2018, en liaison avec une diminution plus importante des importations de biens comparativement aux exportations de biens. Cette évolution est en relation avec l’évolution de la conjoncture économique durant les cinq derniers mois de l’année 2019.

Quant au déficit des services nets, il s’est accru de 14,988 milliards de FCFA, en se situant à 162,430 milliards de FCFA en 2019 contre un déficit de 147,441 milliards de FCFA en 2018. Le renforcement du déficit des services est expliqué par la satisfaction des besoins internes liés aux services spécialisés et aux services de conseil en gestion. En ce qui concerne le revenu primaire, son déficit s’est accentué de 10,889 milliards de FCFA pour se situer à 41,481 milliards de FCFA  en 2019 en relation avec les dividendes versés aux actionnaires au titre des revenus des investissements étrangers ainsi que les intérêts payés sur les titres de créance, les autres investissements et la dette publique.

Par ailleurs, le comité de la balance des paiements a relevé que l’excédent du revenu secondaire est ressorti à 127,074 milliards de FCFA, essentiellement sous l’effet des appuis budgétaires reçus par les administrations publiques et les envois de fonds des travailleurs. Pour sa part, l’excédent du compte de capital s’est consolidé de 7,156 milliards de FCFA, en s’établissant à 116,304 milliards de FCFA  au cours de l’année sous revue contre 109,147 milliards de FCFA en 2018, en liaison avec la conjoncture internationale.

« Dans ces conditions, souligne le comité, l’exécution des échanges avec l’extérieur s’est soldée par un besoin de financement de 223,873 milliards de FCFA  entièrement couvert par les opérations financières ». De son côté, le compte financier affiche ainsi un passif net de 265,497 milliards de FCFA. S’agissant de la position extérieure globale), elle dégage un passif financier net de 2.235,141 milliards de FCFA  au 31 décembre 2019 contre 2.015,685 milliards de FCFA  au 31 décembre 2018. Les données du comité de la balance des paiements indiquent que les variations nettes induites par les autres changements d’actifs et de passifs se sont élevées à 487,8 millions de FCFA, imputables essentiellement aux variations du taux de change sur l’encours de la dette extérieure et sur les droits de tirage spéciaux.

Source: financialafrik

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s