Aller au contenu principal

Avec ces trois phrases, le parti ‘‘Les Démocrates’’ a mis K.O les responsables de l’UP, Corentin Kohoué et Irénée Agossa

Face à la presse ce mercredi 10 février, les membres du parti ‘‘Les Démocrates’’ ont par la voix du ministre Alassane Tigri répondu aux leaders de l’Union progressiste, et évoqué la candidature du duo Corentin Kohoué/Irénée Agossa, deux membres suspendus du parti, mais qui ont déposé en duo  leur dossier de candidature à la présidentielle du 11 avril 2021. Kpakpato Medias a recensé pour vous trois  phrases avec lesquelles, ils ont mis K.O ces derniers. Morceaux choisis :

Le parti ‘‘Les Démocrates’’ justifie sa participation à la présidentielle et réaffirme sa détermination à ne pas se laisser « exclure trois fois de suite des élections »

« Quant aux gesticulations des responsables de l’UP qui tentent de se voiler la face et qui donnent des explications indignes de leur personnalité et de leur âge, nous disons qu’ils prouvent à suffisance leur soumission à un diktat. Nous entendons dire au mépris de la morale et de l’éthique politiques que le parrainage n’est pas portable et qu’il est quérable. On croit rêver ! Quand ils vociféraient sur tous les toits à nous faire croire qu’ils nous donneraient le parrainage, ils nous prenaient pour des imbéciles. Nous n’y croyions pas. On convient dès lors qu’ils n’ont pas de raison pour eux-mêmes et sont obligés d’expliquer leurs comportements désobligeants. Car, tout ce qu’ils disent aujourd’hui est  en contradiction avec les lois qu’ils ont votées et les paroles qu’ils ont antérieurement prononcées. Tout leur comportement traduit la vacuité de leur pensée ».

« En dehors des candidats Réckya MADOUGOU et Yves-Patrick DJIVO retenus par le parti « Les Démocrates », la Rupture a créé son propre duo au sein de notre parti avec des militants sous sanction en vue de servir de faire-valoir. Les camarades Corentin KOHOUÉ et Irénée Josias AGOSSA sont deux militants suspendus conformément à notre règlement intérieur, qui, malgré leur situation ont fait le déplacement de la CENA pour le dépôt de leurs dossiers de candidature bien après le passage des responsables du parti accompagnés du duo MADOUGOU-DJIVO ; accomplissant ainsi une forfaiture contre le parti. Ainsi, fidèle à sa politique de corruption qui lui a permis  d’inféoder le parti FCBE d’alors, qui est depuis longtemps devenu le 3ème bloc du président sortant ».

« Après avoir tenté en vain de saborder notre parti, ils n’ont trouvé que le moyen de la grande corruption pour débaucher des traitres et quelques brebis galeuses en quête de prébendes. Heureusement, nous les avions déjà extirpés de nos troupes ».

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :