Aller au contenu principal

Me Paul Kato Atita, membre du collège d’avocat de Réckya Madougou : « Quand il s’agit de la Criet, je ne crois en rien »

Me Paul Kato Atita dit ce qu’il pense de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), qui a vu le jour en juillet 2018.

Alors qu’il animait une conférence de presse conjointe ce vendredi 05 mars 2021 avec Me Renaud Agbodjo, également membre du collège d’avocat de Réckya Madougou, Me Paul Kato Atita a indiqué que la Criet « est une juridiction particulière ».

Il ajoute que cette juridiction est fondée sur une « doctrine de répression farouche », installée dans les régimes totalitaires.

Sur cette base, Me Paul Kato Atita dit n’avoir aucune confiance que le « droit », ou « l’humanisme » prime quand il s’agit de cette juridiction.

   « Quand il s’agit de la Criet, je ne crois en rien », lance t-il.

Outre le Bénin,  il  fait toutefois remarquer que  c’est le cas dans tous les pays, où cette juridiction a vu le jour.

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :