Aller au contenu principal

Bénin: Robert Pamphile Francégbé loue le bilan de Patrice Talon et adresse un message aux « adeptes de la politique politicienne »

Partant d’une analyse bien pointue sur la gouvernance politique ces 05 dernières années au Bénin, m Robert Pamphile Francégbé décerne un satisfecit au président Patrice Talon. De la transformation des grandes villes de pays, en passant par les réformes politiques et administratives, sans oublier l’assainissement des finances publiques et la lutte implacable contre l’impunité, il loue le bilan du chef de l’Etat et plaide pour la continuité de la dynamique.  Lire l’intégralité de sa réflexion où il adresse à cet effet un message aux « adeptes de la politique politicienne.

« La réalisation du Programme d’Action du Gouvernement du Président Patrice Talon(PAG)à travers les réformes politiques et économiques, les grands travaux dans les domaines tels que l’électricité, l’eau, les infrastructures sociaux communautaires, les routes dans tout le pays se poursuit avec réalisme.

Les résultats élogieux sont visibles et appréciés par la population entière.

Ainsi les grandes villes du Bénin et nos villages sont progressivement en chantier.

– Porto-Novo autrefois abandonné reprend ses allures de ville capitale.

– Cotonou autrefois un gros village fait sa cure de jouvence par ses voies nouvellement asphaltées ou pavées et bien éclairées (Akpakpa y compris sa zone industrielle, la zone portuaire, l’aéroport, l’avenue de la marina, la route des pêches dans toute sa splendeur, les quartiers haie vive et cocotiers), la liste est très longue.

-Ouidah qui se métamorphose avec le second volet de la route des pêches et la revalorisation de ses attributs de ville historique

– Abomey qui sort de ses ruines

– Bohicon qui retrouve et consolide ses attributs de ville carrefour

– Abomey-Calavi par ses spacieuses voies en construction et la majestueuse cité en construction à Ouèdo et qui n’a rien de commun avec les cages à oiseaux auxquels nous étions habitués

– Abomey Calavi où s’érige déjà sans publicité aucune l’hôpital de référence

-Abomey-Calavi qui connaît déjà le démarrage des travaux du marché de gros et bientôt de l’aéroport de Glodjigbé et de sa zone commerciale et industrielle

-Parakou la métropole qui ne finit de se moderniser à la grande satisfaction des fils de la cité des Kobourou avec ses allures de grande ville

– Lokossa, Come, Athieme, Grand Popo Hlouekame, Tovikkin Dogbo, Azove ,

Savalou, Bantè, Djougou, Boukoumbé, Kandi

Natitingou, Tanguiéta, Savalou, Bantê, Dassa, Bohicon, Abomey ,Savè, Tchaourou, Sakété, Pobè, Kétou, Toffo, Tori, Allada et la liste est longue.

Toutes ces villes sont impactées par le PAG depuis seulement trois ans où nous pouvons voir émerger des marchés de types modernes pour le renforcement du tissu économique du pays et la construction de plusieurs stades omnisports pour notre jeunesse autrefois abandonnée

Tous ces travaux en cours ou à venir répondent à la satisfaction de l’intérêt général c’est à dire ce qui revient au peuple et à la nation

La satisfaction de l’intérêt général est la raison d’être de l’action politique quelque soit le régime constitutionnel

C’est la satisfaction des besoins vitaux de l’homme dans son espace de vie, dans son pays, dans son cadre de vie et tout gouvernant doit s’y atteler avec méthode et patriotisme comme nous le voyons aujourd’hui

L’intérêt général, c’est l’eau, les centres de santé, les hôpitaux, les routes, la couverture sociale, les salaires à bonne date, l’électricité pour tous, les écoles etc….

Quel citoyen ne voit pas aujourd’hui et n’apprécie pas l’utilité des grands chantiers ouverts dans tout le pays.

En tous cas pour les citoyens de ma génération nous avons  vu de nos yeux l’évolution du pays et surtout de la ville de Cotonou où nous sommes nés et où nous avons vu travailler la société Française SOFRA et reconnaissons que depuis ce temps(50ans)nous avons évolué que dans le bricolage avec la satisfaction des intérêts particuliers des hommes politiques comme la seule et unique motivation de la course au pouvoir .

Les preuves sont là indélébiles de l’enrichissement illicite des hommes par la politique pendant que la population végète dans la misère dans l’obscurité sans eau et infrastructures de base

Les scandales économiques les plus atroces ont freiné le développement du pays

Nous nous devons de reconnaître que la classe politique depuis les indépendances jusqu’en 2016 a manqué de réalisme dans le combat pour le développement

Nous devons le reconnaître par humilité et devoir patriotique pour le bonheur de la génération future

L’addition des intérêts particuliers des hommes politiques ne font pas l’intérêt général du peuple

Tous les fils du pays sont certes concernés par la gestion du pays mais il est impérieux de sacrifier les  intérêts égoïstes pour l’intérêt général et de se regarder dans le  miroir politique du rétroviseur de notre pays

Nous devons nous rendre à l’évidence que la dynamique actuelle nous garantit un processus de développement radieux

 Des hommes et des femmes de qualité existent encore dans le pays et avoir comme profession habituelle de faire de la politique nécessite la sagesse ,l’humilité et l’honnêteté morale pour donner la priorité à l’intérêt général

Mais ce qui fait plaisir c’est que personne n’a aujourd’hui d’évaluer le travail titanesque du Président Talon et de son gouvernement à part les chants redondants de démocratie

La démocratie est bien en marche car nous avons une majorité qui dirige et une minorité qui s’oppose ou résiste et le peuple avide du développement observe

Mais on ne s’oppose pas au développement de son pays encore moins lui opposer une résistance

Mon aïeul le Roi Gbehanzin l’un des plus grands Résistants qu’a connu notre terre Africaine a déposé les armes à Goho pour arrêter la souffrance de son peuple face au colonisateur

Il n’y aura pas plus Résistant que lui.

Aujourd’hui nous sommes en face du développement de notre pays et toute opposition ou résistance ne seront que le terreau pour faire prospérer les

Intérêts particuliers des hommes politiques (je suis un initié)

Donc face à la dynamique Talon reconnaissons la grandeur de ce qui se fait par rapport au passé récent car c’est une exigence d’honnêteté morale

Taisons nos rancœurs égoïstes œuvrons pour la poursuite et l’amélioration de notre actuel deal de développement

À nos frères et sœurs adeptes de la politique politicienne déposons les rancœurs à côté de nos armes et arguments politiques et poursuivons la dynamique pour le développement du Bénin et le peuple entier qui vous observe vous applaudira à grands cris de joie

La Politique doit cesser de profiter exclusivement qu’aux seuls politiciens

Pensons plus à l’intérêt général car tout le peuple ne peut pas accéder aux fonctions politiques

Rattrapons le retard du développement. »

Robert Pamphile FRANCEGBE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :