Affaire ‘‘6 avril fin du mandat de Talon’’ : Ça chauffé dans le Nord et les Collines, mais ‘‘des manifestations réseaux sociaux’’ dans le Zou, Mono, Couffo, Littoral, Atlantique,…

Jour J moins 0. La date du 06 avril 2021, synonyme de la fin du mandat présidentiel de Patrice Talon, selon l’Opposition   est enfin là. Et ça chauffé dans plusieurs localités du Bénin, notamment dans les départements des Collines et dans ceux du Nord Bénin.

Dans ces endroits, les populations ont violemment appelé au respect de la constitution de 1990.   

Par exemple, A Bantè, fief de l’opposant Komi Koutché en exil, les populations ont bloqué la voie de Gouka, perturbant ainsi la circulation. Schéma similaire à Tchaourou  où la voie inter-état a aussi été bloquée depuis le matin. Un pick-up  des forces de l’ordre a même été saisi.

A Savè, un véhicule d’un élu a été brûlé, et le poste de pesage  a été vandalisé.

Dans le Nord, précisément à Parakou, dans le département du Borgou, la radio Urban Fm a été saccagée. Le siège du Bloc républicain a aussi été détruit.

Dans l’ensemble, les forces de l’ordre ont eu un mardi très ambiancé dans les Collines, le Borgou,… .

« Envoyez les images… »

Situation inverse dans les départements du Sud Bénin. Ce 06 avril où l’opposition appelait au départ de Patrice Talon, c’était le calme plat dans certains départements.

Par exemple, dans les départements du Mono, du Couffo, du Zou ou encore du Plateau, de grandes manifestations n’ont pas été enregistrées. Les populations ont pu vaquer à leurs activités. Les forces de l’ordre n’ont pas été sollicitées. Les populations n’ont pas répondu à l’appel des leaders de l’opposition, qui la veille, appelaient à des manifestations pacifiques.

Toutefois,  de timides manifestations ont pu être notées dans plusieurs communes de l’Atlantique,  du  Littoral , ou encore de  l’Ouémé.

A Cotonou, par exemple, des pneus ont été brûlés à la place de l’Etoile Rouge au petit matin de ce 6 avril.

En outre, Kpakpato Medias a pu apercevoir quelques manifestants à Cadjèhoun qui appelaient notamment à la libération de Réckya Madougou.

A Calavi- Kpota, des pneus ont été brûlés et de petits groupes ont protesté à Godomey.

En réalité, il faut dire que dans ces départements, les opposants ont semblé donné l’impression que tout se passe sur les réseaux sociaux,  notamment watsapp et facebook.

Ils étaient beaucoup plus préoccupés à attendre les vidéos, les images des manifestations qui se déroulaient ailleurs.

Certains internautes visiblement acquis à la cause de l’opposition n’hésitaient pas à demander des images, où des vidéos. « Quelle est la situation à… ? , Comment ça se passe à… Envoyez nous les images… », a pu lire Kpakpato Medias dans certains groupes.

Difficile de voir Patrice Talon partir par la rue à ce rythme,

Manassé AGBOSSAGA



Catégories :Non classé, Politique

Tags:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :