Etats-Unis: Jill Biden, la première dame réplique aux critiques sur ses collants

En avril dernier, la First Lady Jill Biden avait défrayé la chronique – ou plutôt, agacé certains haters machos sur les réseaux sociaux – en arborant de classieux collants sous le regard des photographes. Tant et si bien qu’elle a finalement souhaité s’exprimer pour clarifier certaines choses. « Ce n’était pas de la résille, ce n’était pas de la dentelle, c’était juste de très jolis bas », a-t-elle ainsi répliqué lors d’une interview donnée au magazine Vogue.

Dr. Jill Biden au lycée Emmett J Conrad de Dallas le 29 juin 2021
© Abaca Dr. Jill Biden au lycée Emmett J Conrad de Dallas le 29 juin 2021

Derrière l’amusement se cache cependant un constat plus amer. Il n’est pas rare que des Premières dames comme Jill Biden et Brigitte Macron fassent l’objet de remarques déplacées, si ce n’est carrément sexistes, portant aussi bien sur leur physique et leurs choix vestimentaires, que sur leur âge. Des discours qui ont bien souvent trait au phénomène de l’âgisme, cet ensemble de jugements visant notamment les femmes de plus de cinquante ans.

« C’est assez surprenant, je trouve, combien de commentaires sont écrits à propos de ce que je porte », a en ce sens observé Jill Biden. « C’est incroyable à quel point les gens font attention à chaque petit détail. »

Une First Lady stylée

Il faut dire que la mode n’a rien d’anodin pour la First Lady. A l’instar de la Vice-présidente Kamala Harris, qui n’hésite jamais à arborer des tenues très symboliques, Jill Biden envisage ses tenues comme un langage forcément politique. A la Maison Blanche, elle sélectionne d’ailleurs elle-même ses pièces et assure « privilégier un groupe diversifié de créateurs et créatrices ».

A l’écouter, mettre un point d’honneur à favoriser cette inclusion permet « d’élever autrui ». Par le textile s’exprime donc bien des choses. Le magazine Hello Giggles y voit d’ailleurs une intersection « entre les vêtements que porte Jill Biden et les sujets qu’elle défend en tant que Première dame ». Les looks ne sont jamais choisis par hasard. On pourrait voir là une autre manière de trancher avec les initiatives fashion très critiquées de sa prédécesseuse, Melania Trump. Une ex-First Lady aux looks souvent controversés.

On peut aussi voir en cette fierté stylée de Jill Biden une manière d’élever le débat, face aux torrents de réactions sexistes auxquels ont malheureusement eu droit bien des femmes politiques. En avril dernier, lors de « l’affaire des collants », c’est ce que rappelait à juste titre une internaute. « Les collants résille de Jill Biden, la robe sans manches de Michelle Obama. Oui, ce sont-là les plus grands scandales de la politique américaine », ironisait la twitta anonyme.

Une ironie que partage volontiers la Première dame.

TERRAFEMINA



Catégories :Société

Tags:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :