Société

Tradithérapie : La médecine des ancêtres, le livre héritage de Philibert Cossi Dossou-Yovo qu’il faut absolument avoir

Il fut l’un des acteurs les plus connus de la médecine traditionnelle au Bénin. Lui, c’est Philibert Cossi Dossou-Yovo Antonio dit ‘’La feuille et non le fétiche’’. Ce dernier a quitté le monde laissant derrière de nombreuses recettes traditionnelles à la base des plantes pour la guérison de nombreux maux dont souffres les populations. Elles sont compilées dans un de ses livres. Il s’agit de ‘’La médecine des ancêtres’’ à avoir absolument.

Par Christophe KPOSSINOU/ Un article Pub

C’est un secret de polichinelle que les plantes qui constituent la beauté de nos différents paysages regorgent assez de vertus pouvant nous maintenir en bonne santé. Si l’Afrique  face à l’influence de la colonisation a perdu de son visage ce fait, et s’est livré à la médecine moderne, il en demeure pas moins que la nouvelle génération a compris. Entre autres figures ayant occasionné cette prise de conscience, Philibert Cossi Dossou-Yovo.

Il s’agit de ce tradithérapeute originaire de Porto-Novo qui à travers les traitements dont les compositions sont issues des fruits de ses recherches sur les plantes ont guéri de nombreuses personnes. Mais hélas ! L’homme a rejoint l’au-delà dans la nuit du 10 au 11 janvier 2018. Depuis lors, beaucoup croyaient que l’aventure terminait ainsi. Loin de là.

En bon visionnaire, Philibert Cossi Dossou-Yovo a laissé un héritage à toute la population Béninoise et aux enfants du continent Africain. Il s’agit du livre intitulé : ‘’La médecine des ancêtres’’. « Le livre la médecine des ancêtres est l’héritage laissé à la population Béninoise par notre feu père », a laissé entendre Nicéphore Dossou-Yovo, un de ses enfants. Le livre ‘’La médecine de nos ancêtres’’ est subdivisé en trois partie à savoir : les recettes pour être en bonne santé, celles pour la chance et celles pour la protection.

Selon les explications de Nicéphore Dossou-Yovo , « tout jeune qui entreprend doit avoir la protection, doit avoir la chance pour que les clients viennent beaucoup et doit être en bonne santé pour bien faire le travail. Dans ce livre, vous verrez les résultats de nombreuses recherches effectuées à cet effet. C’est un document nécessaire que tout le monde doit s’en procurer ».

Pour finir, Nicéphore Dossou-Yovo invite les uns et les autres à faire un usage effectif de ce précieux document une fois à disposition. Pour leur accompagner, le musée des plantes de Porto-Novo ainsi que le Jardin des Plantes situé sur la route menant à Sakété sont là. Il suffit juste qu’ils s’y rendent et l’assistance technique nécessaire leur sera apportée. Ceci qui passe prioritairement par l’identification et la maitrise des différentes feuilles et composantes.

Le livre ‘’La médecine des ancêtres est disponible dans les librairies à Cotonou la capitale économique du Bénin et au musée de la plante à Porto-Novo. Mais également aux numéros 97539904 ou 63291506. Les personnes intéressées peuvent écrire de même sur le mail: nicephoredossouyovo@gmail.com

Le regretté Philibert Cossi Dossou-Yovo Antonio dit ‘’La feuille et non le fétiche’’

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :