Me Antoine Vey

Bénin: Les avocats de Réckya Madougou portent plainte après son audition

Les avocats de Réckya Madougou portent plainte. L’information est révélée par Maître Antoine Vey à Rfi Afrique.

Bénin/Justice: Réckya Madougou sera écoutée par un juge d’instruction le 17 juin prochain

Nouveau rebondissement dans l’affaire Réckya Madougou !  Poursuivie pour « financement de terrorisme et association de malfaiteurs» et en détention provisoire à la prison de Missérété depuis le mois de mars, l’opposante et candidate recalée du parti ‘‘Les Démocrates à la présidentielle du 11 avril dernier, sera écoutée par un juge d’instruction le 17 juin prochain,  d’après des sources proches du dossier.

Me Antoine Vey : « L’affaire de Reckya Madougou pose la question de l’image de la justice du Bénin »

De passage, il y a quelques jours, au Bénin où il a pu rencontrer Reckya Madougou, détenue à la prison civile d’Akpro-Missérété, un peu avant la campagne pour la présidentielle du 11 avril 2021, Me Antoine Vey s’est confié à nos confrères de Sikka Tv. Dans l’entretien, l’Avocat français a fait savoir que dans les prochains jours, sa cliente fera valoir sa voix. Dans le dossier, il parle des conditions de détention de l’ancienne ministre, qui serait « victime d’un coup monté ». Même si le praticien du droit clame qu’il n’est pas dans « un combat ni politique ni médiatique » avec l’Etat béninois, il pense tout de même que « l’affaire pose la question de l’image de la justice du Bénin notamment sur la scène internationale ». Lire l’intégralité de l’entretien.

Madougou : tête-à-tête avec son avocat français en prison, des actions annoncées pour l’amélioration des conditions de détention… Les dernières informations liées à l’opposante

De nouvelles informations dans le dossier Réckya Madougou. Détenue à la prison de Missérété depuis le mois de mars dans une affaire d’« association de malfaiteurs et terrorisme », l’opposante a pu échanger avec l’un de ses deux avocats français.

L’Avocat de Ajavon à Talon : « Depuis votre investiture, le Bénin connaît un recul des libertés publiques sans précédent »

Me Antoine Vey, l’un des avocats de l’homme d’affaires, Sébastien Ajavon, en exil vient d’écrire au président Patrice Talon. Dans son courrier, publié par Financial Afrique, il accuse le chef d’Etat de violer les libertés publiques et la démocratie. Me Antoine Vey ne manque pas d’inviter le président béninois à respecter les décisions de la Cour africaine des droits de l’homme, concernant son client.