Aller au contenu principal

Étiquette : Patrice Talon

Nourénou Atchadé, vice-président du parti Les démocrates

11 avril 2021 pour le premier tour de la présidentielle: Atchadé crie au viol de la constitution et fait ce double rappel à Talon

En conseil des ministres le mercredi dernier, le Gouvernement a fixé le premier tour de la présidentielle de 2021, à la date du 11 avril. Réagissant à cette décision à travers une déclaration de presse ce 27 novembre dont Kpakpato Medias a eu copie, l’ancien député Nourénou Atchadé n’a pas caché sa désapprobation. Pour le premier-vice président du parti ‘‘Les Démocrates’’, ce calendrier électoral est est une pure violation de la constitution.

« Serrez la ceinture »: Talon clarifie, un internaute veut aussi comprendre les expressions « vous allez en souffrir mais vous ne pouvez rien faire » et « Bénin, pays de pagaille »

En début de mandat, le chef de l’Etat avait lors d’un déplacement dans le Nord Bénin invité les béninois à « serrer la ceinture ». L’expression est alors devenue très populaire, et les opposants n’ont pas manqué de dénoncer un aveu d’échec, ou un président qui se donne les moyens, mais qui invite ses concitoyens à « serrer la ceinture ».

Talon en tournée nationale dès ce jeudi : quelle tenue ‘‘Agbonnon’’ va encore nous sortir après celle du ‘‘général en ceinture’’ ?

Tournée nationale : Toujours en voiture, l’infatigable Talon a regagné Cotonou pour présider le Conseil des ministres

Patrice Talon marque une seconde pause dans sa tournée nationale, entamée depuis le 12 novembre. Le chef de l’Etat qui était dans les communes du département du Couffo (Lalo, Aplahoué, Toviklin, Djakotomey, Dogbo,…), en début de semaine a regagné Cotonou pour présider le Conseil des ministres de ce mercredi 25 novembre 2020. Ceci en voiture, comme c’était le cas lors de son déplacement au Nord.

L'avocat de Sébastien Ajavon, Me Antoine Vey écrit à Patrice Talon

L’Avocat de Ajavon à Talon : « Depuis votre investiture, le Bénin connaît un recul des libertés publiques sans précédent »

Me Antoine Vey, l’un des avocats de l’homme d’affaires, Sébastien Ajavon, en exil vient d’écrire au président Patrice Talon. Dans son courrier, publié par Financial Afrique, il accuse le chef d’Etat de violer les libertés publiques et la démocratie. Me Antoine Vey ne manque pas d’inviter le président béninois à respecter les décisions de la Cour africaine des droits de l’homme, concernant son client.