Aller au contenu principal

Dialogue national: Le CJSP invite la classe politique «à accepter sans condition la main tendue de Talon»

Manassé AGBOSSAGA

Le dialogue national avec l’ensemble de la classe politique, annoncé par le chef de l’Etat, dans son message le 20 mai dernier suscite divers commentaires dans le rang des partis ou mouvements. Le dernier en date est celui du Collectif des jeunes engagés pour un sursaut patriotique (CJSP). A la faveur d’un point de presse, ce vendredi 31 mai 2019 à l’Infosec de Cotonou, Moustapha Bashola, et les siens ont invité toute la classe politique « à accepter sans condition la main tendue » du chef de l’Etat.

Le Collectif des jeunes engagés pour un sursaut patriotique (CJSP) n’est pas longtemps resté indifférent au discours du chef de l’Etat, en date du 20 mai dernier. Face à la presse, Moustapha Bashola, Argos Adihounda, Josaphat Ahokandji, Robert Gonçalves, Luc Mandela, et consorts ont livré leur position au sujet de la tenue prochaine d’un dialogue national. Une position, sans ambages.

En effet, les membres du CJSP ont invité la classe politique à répondre favorablement à l’appel du président Talon. « … le CJSP voudrait lancer un appel à tous les acteurs politiques du Bénin, qu’ils soient de l’opposition ou de la mouvance à accepter sans condition la main tendue du président de la République, à se joindre à lui au moment opportun pour discuter ensemble avec lui et pour trouver ensemble avec lui, des solutions à leurs récriminations sur la reforme du système partisan et surtout de débattre de leur participation aux côtés du chef de l’Etat pour la réussite des reformes courageuses engagées par lui pour le développement de notre pays», a lancé Moustapha Bashola.

Pour les membres du CJSP, tous les enfants du Bénin, après la période électorale, doivent désormais être unis et solidaires autour de cet appel pour bâtir ensemble la patrie. « Quelques soient nos divergences politique, l’amour pour notre patrie doit constamment habiter en nous », a ajouté le président du CJSP. Et déjà, le CJSP félicite les partis, notamment l’UDBN de Claudine Prudencio,  qui ont donné leur quitus pour participer à ce dialogue, qui pour eux, reste une preuve de la « farouche détermination du chef de l’Etat à œuvrer ensemble avec les acteurs politiques pour préserver la paix».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :