Aller au contenu principal

Interdiction d’accès à la salle Majestic malgré les formalités remplies: Jules Lodjou choqué, Guy Mitokpè encore plus déterminé à résister

Les membres de la Résistance nationale n’ont pas eu accès à la salle des fêtes Majestic Cadjèhoun ce mardi 10 décembre pour présenter leur déclaration. Contraint à présenter leur déclaration à l’air libre malgré les formalités remplies, Jules Lodjou a exprimé sa frustration pendant que Guy Mitokpè a réitéré la détermination des leaders de l’Opposition à poursuivre le combat.

 Manassé AGBOSSAGA

Etonnant, mais vrai ! Les partis de l’Opposition n’ont pu avoir accès à la salle Majestic pour présenter leur déclaration malgré les différentes formalités honorées. Et si  les leaders de l’opposition ne se sont  pas résignés  face à ce sabotage, ils ont toutefois exprimé leur déception, frustration. C’est le cas de l’ancien député Force Clé, Jules Lodjou.

Appelé à expliquer la situation, il a rassuré que les leaders de la Résistance ont rempli les formalités, notamment les frais de location, sans toutefois avoir accès à la salle.

« La résistance a voulu faire une déclaration.  Pour ce faire,  nous avons pris une réservation. Nous avons voulu éviter les structures publiques qui ne pouvaient pas être possible à accéder.  Alors nous avons loué ici qui est la salle Majestic.  Nous avons payé  ce qu’il faut payer depuis le 06 décembre passé », explique Judes Lodjou, avant d’ajouter sous fond de désolation « Nous sommes arrivés et la porte nous est bloquée’ parce qu’on n’a pas voulu qu’on tienne cette déclaration ici. Voila ce qui se passe dans le pays. Voilà comment est ce que le pays est géré. Il y a seulement une classe qui doit pouvoir s’exprimer ».

Le reçu

Pour sa part, le député Guy Mitokpè tout en étant choqué par cet acte, a fait savoir que cela motive encore davantage les leaders de Résistance à poursuivre le combat pour la restauration de la démocratie, l’état de droit et la liberté.

Il a d’ailleurs fait savoir qu’en présentant la déclaration, la Résistance a montré qu’elle n’a nullement été touchée par ce sabotage. « Nous sommes déterminés à résister jusqu’au bout.  Notre détermination n’a pas été touchée, n’a pas été atteinte.   Elle n’a pas été émoussée. Nous comprenons que nous sommes sur le bon chemin. La déclaration a été faite.  C’est le plus important », a-t-il souligné.

Sur les raisons de la fermetture de la salle alors que le payement a été effectué, l’honorable Mitokpè a laissé entendre que  leur vis-à-vis n’a donné aucune raison valable. «  Il nous a dit,  qu’il ne peut pas ouvrir. Pourtant,  on  payé.  On a le reçu. On a constaté qu’on ne peut pas rentrer. Aucune raison concrète n’a été avancée.  Celui auprès de qui on a payé,  on ne l’a    même pas retrouvé » ; a déploré le secrétaire général du parti restaurer l’espoir.

Et à la question de savoir si la Résistance enclenchera une action judicaire contre les responsables de Majestic, Guy Mitokpè désamorce la bombe « On ne va pas rentrer dans un conflit politico juridique ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :