Aller au contenu principal

Covid-19/Iran: 108 décès ces dernières 24 heures, le plus haut chiffre en deux mois, 7 provinces dans le rouge

L’agence Fars a cité le 13 juin le gouverneur de l’Azerbaïdjan occidental disant que la baisse de l’âge des malades décédés du Covid-19 tire une grave sonnette d’alarme et « ces dernières semaines nous avons assisté à cette baisse de l’âge des décédés ».

selon l’agence Isna le 11 juin : « A partir de ce 11 juin 2020, par arrêté du Haut Conseil de l’Information du ministère de la Santé, il a été décidé que les chiffres quotidiens du coronavirus dans les provinces ne seront mentionnés que par le Conseil supérieur de l’information et seront annoncés quotidiennement par le porte-parole du ministère de la Santé. »

 Par la suite Aftab-e-Yazd a écrit : « Les responsables semblent avoir trouvé que le seul moyen de contrer le coronavirus est de censurer les chiffres. Ils pensent qu’en ne faisant pas preuve de transparence à cet égard et en laissant les gens dans l’ignorance des chiffres quotidiens de chaque province, ils peuvent empêcher la propagation de ce virus mortel dans le pays. »

Le 13 juin, en annonçant ses chiffres truqués, la porte-parole du ministère de la Santé a porté le nombre de décès à 108, soit le chiffre le plus élevé des deux derniers mois, selon l’agence ISNA. « Les provinces de l’Azerbaïdjan occidental, Hormozgan, Khouzistan, Kurdistan, Kermanchah, Sistan-Baloutchistan et Bouchehr sont dans le rouge » a-t-elle dit.

L’agence de la radiotélévision a cité le 13 juin le président de la faculté des sciences médicales de la ville de Kermanchah disant que « le nombre d’hospitalisations a doublé ces deux dernières semaines ».

Selon l’agence Mehr le 13 juin, le président de la faculté des sciences médicales de la province de Lorestan a annoncé qu’en « moyenne, 200 nouveaux cas viennent s’ajouter chaque jour aux malades du coronavirus dans la province. Le nombre de morts augmentera à mesure que la maladie progressera. »

7000 infirmières ont contracté le virus 

Mohamad Mirzabeigui, président de l’organisation du corps infirmier, a déclaré le 10 juin à l’agence Isna que « dans la crise du Covid-19, plus de 7000 infirmières du pays ont contracté le virus ».

Dans la province du Kurdistan, l’agence Tasnim, a souligné le 10 juin: « De nos jours, en plus de la multiplication des hospitalisations, le personnel soignant est fatigué. Une infirmière a affirmé que ces jours-ci le personnel soignant et les cadres médicaux sont vraiment épuisés et manquent de force. Les malades sont très, très nombreux.

une semaine pleine de décès

 L’agence Tasnim a écrit le 13 juin 16% des décès de tout le pays viennent du Hormozgan. « La situation a dépassé le stade de l’alarme ou de la situation au rouge. Le Hormozgan est plongé dans une crise dont on ne sait s’il pourra ou non sortir. »

  Dans la province de Golestan, le président de la faculté des sciences médicales a déclaré à l’agence Fars hier que « la ville de Bandar-Gaz est dans le rouge et toutes les villes de la province qui étaient dans le blanc sont en train de passer au jaune ».

Source Extrne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :