Aller au contenu principal

Mieux vaut boire son café après le déjeuner

Boire un café noir fort pour se réveiller après une mauvaise nuit de sommeil pourrait nuire au métabolisme, montrent les travaux de physiologistes britanniques.Plusieurs Canadiens se réveillent le matin et, avant de faire autre chose, boivent du café. © kuppa_rock/iStock Plusieurs Canadiens se réveillent le matin et, avant de faire autre chose, boivent du café.

Le Pr James Betts et ses collègues de l’Université de Bath ont étudié l’effet d’un sommeil interrompu et du café du matin sur une série de marqueurs métaboliques.

Leurs données montrent que si une nuit de mauvais sommeil a un impact limité sur le métabolisme, la consommation de café avant de manger le matin a un effet négatif sur le contrôle du glucose sanguin.

Il faut savoir qu’un taux sécuritaire de sucre dans le sang permet de réduire le risque de diabète et de maladies cardiaques.

Les auteurs de ces travaux publiés dans le British Journal of Nutrition (en anglais) estiment que leurs résultats ont des implications importantes, particulièrement en raison de la popularité du café du matin.

Dans l’étude, l’équipe britannique a demandé à 29 hommes et femmes en bonne santé de se soumettre à trois expériences dans un ordre aléatoire.

  • Dans un premier groupe, des participants ont eu une nuit de sommeil normale et on leur a demandé de consommer une boisson sucrée au réveil le matin.
  • Dans un second groupe, les participants ont connu une nuit de sommeil perturbée (les chercheurs les ont réveillés toutes les heures pendant cinq minutes), puis au réveil, ils ont reçu la même boisson sucrée.
  • Dans un dernier groupe, les participants ont subi les mêmes perturbations du sommeil, mais cette fois-ci, ils ont d’abord reçu un café noir fort 30 minutes avant de consommer la boisson sucrée.

Des échantillons de sang des participants des trois groupes ont été prélevés après la boisson au glucose qui, en termes de contenu énergétique (calories), reflétait ce qui est habituellement consommé au déjeuner.

Dans un premier temps, leurs conclusions montrent qu’une nuit de sommeil perturbée n’a pas aggravé la réponse glycémique des participants au déjeuner, par rapport à une nuit de sommeil normale.

Des résultats qui rassurent les chercheurs, puisqu’ils contredisent d’autres études qui tendaient à montrer que la perte de nombreuses heures de sommeil au cours d’une ou de plusieurs nuits peut avoir des effets métaboliques négatifs.

Mais, l’expérience montre aussi que la prise de café noir fort avant le déjeuner a augmenté la réponse glycémique d’environ 50 %.

D’autres études ont montré que la caféine peut provoquer une résistance à l’insuline.

Les présents travaux révèlent que le café limite la capacité du corps à tolérer le sucre consommé au déjeuner.

«Près de la moitié d’entre nous se réveillent le matin et, avant de faire autre chose, boivent du café. Intuitivement, plus nous nous sentons fatigués, plus le café est fort», affirme le Pr Betts dans un communiqué publié par l’Université.

«Nous pourrions améliorer cette situation en mangeant d’abord, puis en buvant du café plus tard si nous en ressentons encore le besoin», ajoute le PrBetts.

Certaines recherches ont montré les effets bénéfiques du café contre plusieurs maladies, dont certains cancers, notamment ceux de la prostate et de la peau.

Radio Canada

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :