Aller au contenu principal

Polémique autour du duo présidentiel de la FcBe: Yarou, Gbédji, Koutchadé et Cie fustigent et dénoncent la violation des textes du parti

Polémique autour de la désignation du duo Soumanou-Hounkpè pour porter les couleurs du parti FcBe à la présidentielle de 2021.  Théophile Yarou et plusieurs responsables dénoncent notamment la violation des textes du parti.

Théophile Yarou

D’après un compte rendu de nos confrères du journal Matin Libre, les protestataires  ont mis en avant la seule mission du Bureau Politique, qui est « de mettre en œuvre les décisions du Bureau Exécutif National ».

Pour eux, aucune décision n’a pourtant été confiée au Bureau politique par le Bureau Exécutif National. Yarou et compagnons s’interrogent alors sur la provenance du choix du duo présidentiel.

En outre, ils se demandent si la dernière session du BEN du 29 décembre 2020 a décidé de la suite de la procédure de désignation du Duo.

Ce qui amène les contestataires à se demander d’où le Sen Paul Hounkpè tient-il l’autorisation de procéder seul à la présélection des candidats et à  arrêter une liste de huit (08) candidats ?

Théophile Yarou et Cie rappellent ce que prévoit l’article 57 au sujet de la sélection des candidats du Parti à l’élection présidentielle. Ils ont fait savoir que le Bureau exécutif national met sur pied un comité ad hoc qui soumet à son appréciation les critères de sélection, six mois avant le début de la campagne électorale.

Ainsi, le BEN met en place un comité ad hoc qui, avant de procéder à la sélection du candidat, doit soumettre à son appréciation les critères de sélection pour permettre au BEN de s’assurer de l’objectivité de la sélection et surtout de pouvoir apprécier cette objectivité au regard des critères.

Pour eux, selon les textes, l’instance habilitée à valider le Duo, la sélection du candidat à l’élection présidentielle incombe au Bureau Exécutif National (Article 57, statuts), et  les diligences et les travaux techniques de cette prérogative sont dévolus à un comité ad hoc mis en place par ses soins.

Toutefois, font ils remarquer, d’après des propos toujours rapportés par Matin Libre, une candidature à l’élection présidentielle n’est définitive que lorsque le choix du BEN est entériné par le Congrès (article 27, 4ème tiret). En effet, l’article 27 dispose en son 4ème tiret, que : « Le congrès statue en dernier ressort, sur toutes les questions qui lui sont soumises ou dont il peut se saisir souverainement. Il investit le candidat du Parti à l’élection du président de la République ».

Pour Yarou et sa bande, il revenait alors au congrès de valider le ticket présidentiel.

Et de marteler que le Bureau Politique ne peut en aucun cas dessaisir le comité ad hoc pour prétendre choisir le Duo présidentiel.

Yarou,  Faton, Gbédji, Adoukonou, Koutchadé et Nouridine font remarquer que  le choix du Duo Fcbe ne revenait pas au Bureau Politique, comme ça malheureusement été fait.

Soumanou et Hounkpè sont donc deux candidats illégitimes à leurs yeux.

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :