Comme annoncé, Rosine Soglo est sortie de son mutisme ce lundi 15 février 2021. A la faveur d’un point de presse à son domicile à Cotonou, l’ancienne député a notamment opiné sur l’agression par balles de son fils, Ganiou Soglo.

Fidèle à son habitude, Rosine Soglo fait le constat que « nous sommes dans un pays où on marche sur la tête ».

Elle fustige le comportement des autorités policières, qui ne lui ont « pas mis au courant des enquêtes » suite à l’agression par balles dont a été victime son fils dans la nuit du 06 février.

Rosine Soglo dénonce  «   l’arbitraire dans tous les sens » et invite le pouvoir en place à  « lâcher la famille Soglo », évoquant également l’exil de son autre fils Léhady Soglo.

Puis de crier son ras-le bol « Qu’est ce qu’il y a ? Qu’est ce qu’il y a ? Mais qu’est-ce qu’il y a ?  Agbonkpémin ! ».

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s