AstraZeneca : « mon frère est mort en 18h, ça a été fulgurant ! »… le triste récit du frère d’une victime

AstraZeneca fait décidemment beaucoup parler de lui. Le mercredi 17 mars 2021, Joël Crochet est décédé quelques jours seulement après l’injection du vaccin contre le Covid-19. Son frère veut mettre en garde sur certains risques que comporterait la vaccination.

Décès d’un sexagénaire après l’injection du vaccin AstraZeneca, ses proches s’interrogent

Joël Crochet, 63 ans, avait reçu sa première dose de vaccin AstraZeneca le 7 mars dernier. Moins de 24 heures après l’injection, cet homme rencontrait des problèmes respiratoires et articulaires. Lorsqu’il s’est rendu chez le médecin, ce dernier lui a administré de la cortisone et l’état du sexagénaire semblait s’améliorer. Pourtant, le week-end suivant, Joël a vu son état se dégrader à nouveau.

Malheureusement, la dégradation en flèche de sa santé va causer, en moins de deux jours, l’apparition de thromboses sur ses organes vitaux, ce qui va entraîner sa mort très rapidement. « En 18 heures de temps, mon frère est décédé. Ca a été fulgurant. (…) Il a rapidement perdu l’usage des membres supérieurs et ensuite, le cœur a été touché à son tour« , raconte son frère, Jean-Luc Crochet. Ce dernier tient à alerter sur les dangers potentiels de la vaccination. « Je pense qu’il faut dire la vérité. Il y a des risques pour certaines personnes. Malheureusement, c’est tombé sur lui« , regrette le frère du sexagénaire.Un sexagénaire décède après l'injection du vaccin AstraZeneca

Jean-Luc Crochet, frère du patient décédé après l’injection du vaccin.
@France 3 Alpes

Une autopsie a été réalisée

En accord avec la famille, le Centre Hospitalier Annecy Genevois a confirmé qu’une autopsie avait été réalisée pour connaître les causes exactes de la mort de Joël. Pour l’heure, les conclusions définitives ne sont toujours pas connues et la famille est toujours dans l’attente.

Plusieurs cas de décès suspects ont été recensés après une première injection du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19. Récemment, une femme de 38 ans est décédée à Toulouse, 14 jours après la première piqûre. Cette dernière ne présentait pourtant aucun problème de santé. Voilà qui commence à faire beaucoup.

Source : France3



Catégories :Non classé, Santé

Tags:, , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :