Manifestations Anti-Talon: Azannaï condamne le massacre des populations et appelle à la libération immédiate des personnalités arrêtées

Au nom de la Résistance nationale, Candide Azannaï condamne les morts enregistrés dans le département des Collines suite aux manifestations contre la prolongation du mandat présidentiel de Patrice Talon et appelle à la libération immédiate des personnalités arrêtées. Lire le communiqué.

Communiqué

Notre pays, le Bénin traverse depuis avril 2016, une crise politique et sociale sans précédent avec les populations béninoises très remontées contre le pouvoir déviant, liberticide, anti – social , affameur, tueur et dictatorial dit de la rupture.

C’est dans ce contexte de tension sociale généralisée que ce pouvoir de Patrice TALON organise une élection présidentielle totalement exclusive hors délai constitutionnel avec une rallonge personnelle de plus de 45 jours à son mandat qui pourtant a pris légalement et légitimement fin le 05 avril 2021 à 24 heures.

Le Peuple résistant s’est dressé contre cette confiscation de pouvoir qui n’est rien d’autre que l’expression abusive d’exercice de pouvoir personnel par Patrice TALON.

En réaction, Patrice TALON a entraîné des pertes en vies humaines, des blessés graves, des arrestations tous azimuts.

La Résistance Nationale salue les mémoires des victimes, déplore et condamne ces tueries, ces arrestations et reste solidaire des familles éplorées, de l’ensemble du Peuple béninois.

La Résistance Nationale note avec indignation que Patrice TALON tourne toujours les armes contre les paisibles populations à l’occasion de chaque crise politique surtout électorale; il devient un impératif patriotique et une urgence républicaine de le désarmer.

La Résistance Nationale condamne cette gouvernance par la terreur et en rend personnellement responsable Patrice TALON tout en rappelant à toute la hiérarchie militaire et paramilitaire instrumentalisée, la neutralité des armes de la République dans les conflits politiques civils ; que jamais celles – ci ne devraient sous aucun prétexte être tournées contre l’expression des droits civils, politiques et sociaux.

En conséquence, la Résistance Nationale élève la plus grande protestation contre les massacres des paisibles populations, les exactions et atteintes à l’intégrité physique des femmes et des mineurs depuis 2016 et ceux exécrables actuellement en cours qu’exécutent bassement des hommes en armes aux ordres de Patrice TALON çà et là sur le territoire national.

Par ailleurs, la Résistance Nationale ne se reconnaît pas dans une parodie d’élection présidentielle, en ces moments, surtout que le « Chef du Gouvernement de fait » a épuisé son mandat depuis le 05 avril 2021 à 24 heures.

Il n’est désormais aucun doute , que nous sommes au Bénin sous un régime dictatorial, un pouvoir hors la loi et sous un coup d’Etat permanent.

La Résistance Nationale s’étonne du mutisme des Organisations et Institutions internationales, notamment de la Communauté internationale sur ce coup d’Etat en déroulement au Bénin sous leurs yeux.

La Résistance Nationale salue cependant la réaction de certains de leurs représentants qui, à travers un communiqué conjoint paru sur les réseaux sociaux, auraient manifesté leur compassion aux parents des victimes.

La Résistance Nationale lance un appel patriotique à tous les citoyens béninois, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, à ne pas céder à la provocation par des propos ethniques – tribalistes et régionalistes de Monsieur Patrice TALON.

La Résistance Nationale exige l’arrêt immédiat des tirs à balles réelles contre les paisibles populations, le retour sans délai et sans condition de l’armée dans les casernes.

La Résistance Nationale exige la réhabilitation de la Démocratie et le rétablissement de l’Etat de droit sans délai, la relaxe sans délai et sans condition de toutes les personnalités politiques retenues comme otages dans les geôles du pouvoir despotique dit de la rupture.

La Résistance Nationale apporte ses soutiens patriotiques et militants à toutes ces personnalités politiques victimes de l’arbitraire d’un pouvoir décadent aux abois.

La Résistance Nationale appelle les leaders politiques à mieux prendre conscience de la radicalisation du pouvoir illégitime dit de la rupture et à mettre immédiatement entre parenthèses leurs agendas personnels en vue d’une union sacrée, seul gage pour libérer le peuple pacifique du Bénin de l’enfer du pouvoir terroriste, illégitime et illégal de Patrice TALON.

Au Peuple résistant debout, courage et intensification totale de la lutte de résistance pacifique et non violente jusqu’au bout.

La Victoire nous attend, allons en rangs serrés à la Victoire.

A bas les propos ethnocentriques, régionalistes, guerriers et irresponsables de Patrice TALON et de ses affidés;

Gloire aux Martyrs de la Liberté;

Vive la Démocratie

Vive l’Etat de droit;

Vive l’Unité et la Cohésion Nationales.

La Résistance Nationale

Cotonou, le 09 avril 2021

La Coordination Exécutive Nationale

Candide A M AZANNAÏ



Catégories :Non classé, Politique

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :