Politique

10 ans après: Soro en exil, Bakayoko et ‘‘Wattao’’ morts, Sarkozy retrouve difficilement le sommeil avec la justice à ses trousses…Gbagbo rentre en héros

La vie réserve des surprises. Le champ politique n’échappe pas à cette règle. La Côte d’Ivoire, notamment Laurent Gbagbo offre la parfaite illustration.

La vie réserve des surprises. Le champ politique n’échappe pas à cette règle. La Côte d’Ivoire, notamment Laurent Gbagbo offre la parfaite illustration.

Au-delà du retour de Laurent Gbagbo après 10 ans d’exil forcé et son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI), il est important pour les acteurs politiques ou les serviteurs de l’Etat de ne jamais croire être au-dessus de tout. Il est important pour eux qu’ils se rappellent  que la vérité d’aujourd’hui ne sera pas forcément celle de demain, et que le temps rétabli la vérité.

En 2010, les rebelles réussissent à avoir Laurent Gbagbo avec l’aide de l’armée française, Issiaka Ouattara dit ‘‘Wattao’’, l’un des très populaires chefs rebelles à  l’époque et Hamed Bakayoko s’empressent de s’occuper de leur ‘‘proie’’. L’image ne manquera pas de faire le tour du monde.




10 ans après: Soro en exil, Bakayoko et ‘‘Wattao’’ morts, Sarkozy retrouve difficilement le sommeil avec la justice à ses trousses…Gbagbo rentre en héros

Seulement voilà, ils étaient loin d’imaginer qu’ils n’auront jamais le temps de savourer une victoire honteusement acquise. Le  5 janvier 2020, le colonel-major Issiaka Ouattara – dit « Wattao »  meurt à l’âge de 53 ans dès suite du diabète. Hamed Bakayoko le rejoint un an plus tard.…

Guillaume Soro, patron de la rébellion et ‘‘serviteur zélé’’ de Alassane Ouattara est en pleine désillusion. L’homme pour qui il était prêt à voir le sang des ivoiriens coulés,   fait de lui,  10 ans après un fugitif.  Guillaume Soro  ne peut plus remettre les pieds en Côte d’Ivoire. Du moins, tant  que son ex mentor sera sur le fauteuil présidentiel.

Comment parler des adversaires du ‘‘Woody de Mama’’ qui vivent l’enfer sans évoquer le très controversé président français Nicolas Sarkozy. Grand artisan du départ de Laurent Gbagbo et de l’installation de Alassane Dramane Ouattara, Nicolas Sarkorzy retrouve difficilement le sommeil. Pourchassé par la justice française dans tous les sens, il multiple les aller-retour dans les tribunaux et encaisse les condamnations.

En mars, Nicolas Sarkozy était devenu le premier ex-président de la Ve République à être condamné à de la prison ferme (trois ans dont un ferme), pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite « des écoutes » (Le Monde).

En outre,  il est en plein procès dans une affaire de dépenses excessives de sa campagne  en  2012.

Pendant ce temps, Laurent Gbagbo,  traité de tous les noms d’oiseau, il y a quelques temps,  est rentré en héros ce jeudi 17 juin.     

Cela  doit servir  de leçon….

Manassé  AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :