Société

Deux personnes sur une moto : Orounla veut il empêcher les sorties ‘‘papa-maman-enfant’’ ou veut il offrir des voitures aux couples sans moyens ?

Pas plus de deux personnes sur une moto ! Ainsi vient de décider le tout nouveau préfet du département du Littoral,  Alain Orounla à travers un arrêté préfectoral en date du 16 juin 2021.

Pas plus de deux personnes sur une moto ! Ainsi vient de décider le tout nouveau préfet du département du Littoral,  Alain Orounla à travers un arrêté préfectoral en date du 16 juin 2021.

Alors que les populations de Cotonou font face à la cherté des denrées alimentaires, le préfet Alain Orounla a trouvé la géniale idée de stresser  à nouveau ses concitoyens.

En effet,l’article 2 précise « il est interdit à tout conducteur de véhicule à moteur à deux roues  de remorquer plus d’un passager ».

Deux personnes sur une moto : Orounla veut il empêcher les sorties ‘‘papa-maman-enfant’’ ou veut il offrir des voitures aux couples sans moyens ?
Deux personnes sur une moto : Orounla veut il empêcher les sorties ‘‘papa-maman-enfant’’ ou veut il offrir des voitures aux couples sans moyens ?

Si la décision vise peut-être à réduire les accidents, et à ramener à l’ordre les conducteurs de taxi-motos, elle est toutefois mal pensée, sort de la réalité socio-économique du Bénin.

Ce n’est plus un secret pour personne que le Bénin est classé parmi les pays pauvres de la planète terre. Nombreux sont donc les citoyens à l’image de votre kpakpato, qui souffrent et qui n’ont pas les moyens de s’offrir une voiture.

Face à leurs faibles revenus, plusieurs se contentent d’acheter une moto pour effectuer leur déplacement.  Ainsi des couples, à deux ou trois enfants, effectuent des sorties sur la même moto. Lorsque papa veut envoyer ses enfants à l’école, il le fait avec sa moto.

Idem, quand il veut conduire son épouse à l’hôpital, pour les consultations ou pour autre sortie.

En limitant à deux, le  préfet Orounla tente de bouleverser les habitudes et de créer de nouvelles dépenses pour des gens qui s’en sortent difficilement.

Pour un couple à deux enfants ou trois enfants, que faudra t-il alors faire? Doit-on faire recours à un taxi, encore que là,  les taxis n’accèdent pas à toutes les rues. Où peut-être faudra t-il faire recours à Bénin Taxi. Mais là encore avec quel argent ? Qui va payer la facture ? A la date d’aujourd’hui, le transport en commun est inexistant dans la ville de Cotonou et au Bénin.

Ou bien le Préfet Orounla qu’on dit ‘‘généreux’’ veut-il offrir des voitures aux populations de Cotonou pour faire face à cette décision controversée.

Curiosité kpakpatotique !!!

Manassé AGBOSSAGA

(9 commentaires)

  1. On va tout voir, tout se verra, que celui qui n’a jamais vécu longtemps ne dise que je n’ai jamais vu ceci ou cela. Mon pays le Benin, nous sommes non seulement pauvres, les gens mangent très difficilement à leur faim et on nous contraint de ne pas souvent dire la vérité absolue de ce que nous vivons dans la vie active et sociale… Mais tout est bien qui finit bien, tout ce qui a un début à toujours aussi une fin…

    J'aime

  2. On va tout voir, tout se verra, que celui qui n’a jamais vécu longtemps ne dise que je n’ai jamais vu ceci ou cela. Mon pays le Benin, nous sommes non seulement pauvres, les gens mangent très difficilement à leur faim et on nous contraint de ne pas souvent dire la vérité absolue de ce que nous vivons dans la vie active et sociale… Mais tout est bien qui finit bien, tout ce qui a un début à toujours aussi une fin

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :