Quand l'anodin devient une information

Bénin : Adé Fidégnon approuve la délocalisation du marché Dantokpa, la raison

1

De passage sur Bip Radio, il y a quelques jours, la directrice générale de l’Agence nationale de gestion des marchés (Anagem) est revenue sur la délocalisation du marché international de Dantokpa. Si ce rappel suscite colère et critique chez certains, ce n’est pas le cas chez Adé Fidégnon Agbowaï.

Interrogé par Bip Radio, le Coordonnateur du Cadre d’Outillage de la Jeunesse à l’Engagement et au Militantisme Citoyens (COJEM Citoyens) s’est montré favorable à la destruction du plus grand marche d’Afrique de l’ouest. Adé Fidégnon Agbowaï a notamment mis en avant la transformation du Bénin en cours  depuis avril 2026. “Démanteler Dantokpa, c’est en vue de la modernisation qui est en cours au Bénin. La modernisation s’impose toute seule”, a t-il déclaré, avant d’insister “la construction d’une nation moderne nécessite la destruction de certaines reliques du passé et le marché Dantokpa fait partie de ces reliques”.

Pour le Coordonnateur du COJEM-Citoyens, les divergences d’opinion sur la destruction ou la délocalisation du marché de Dantokpa ne constituent “pas un problème”. Adé Fidégnon fait plutôt remarquer que la mise en oeuvre ou le déroulement de la vision ou de l’agenda gouvernemental reste la priorité.

Manassé AGBOSSAGA

1 commentaire
  1. HOUNGUEVI KOCOU BONIFACE dit

    La création d’un marché n’est pas semblable à celle d’une école.Un marché s’assoit sur des choses mystiques.Les grande personnes qui avaient installés le marché Dantokpa ne vivent plus.Je ne pense pas que vous auriez trouvés les gens de ces qualités pour son installation.La délocalisation de ce marché va causer beaucoup de dégâts.A trop vouloir modernisé tout, vous en viendrai avec une étape plus reculé.Donc si nous allons en France puisque c’est elle notre repère, il n’y a pas de marché en pleine ville ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.