Quand l'anodin devient une information

Emmanuel Macron arrache la nationalité française à Stellio Gilles Robert Capo Chichi

0

La nouvelle est tombée ce jour.  Kemi Séba a perdu sa nationalité française.

“Sur l’avis conforme du Conseil d’Etat, est déclaré avoir perdu la nationalité française Stellio Gilles Robert Capo Chichi (NDLR : surnommé Kémi Séba), né le 9 décembre 1981 à Strasbourg”, indique n décret, en daté du 8 juillet 2024 paru ce mardi au Journal officiel, repris par L’Essor de la Gendarmerie nationale.

Cette décision s’appuie sur l’article 23-7 du Code civil, qui dispose que le “Français, qui se comporte en fait comme le national d’un pays étranger peut, s’il a la nationalité de ce pays, être déclaré, par décret après avis conforme du Conseil d’État, avoir perdu la qualité de Français”.

Connu pour son engagement contre la France et le néocolonialisme, Kémi Séba, 42 ans était ciblé par les autorités françaises. Début 2024,  la Direction de l’intégration et de la nationalité, structure sous-tutelle du ministère de l’Intérieur et des Outre-Mer avait enclenché une procédure de perte de nationalité française à l’encontre du franco-béninois. Une procédure qui vient ainsi d’aboutir,

Comme quoi Emmanuel Macron n’a pas blagué avec le panafricaniste-avocat de la Russie.

M.A

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.