Aller au contenu principal

Présidentielle d’octobre 2020 Côte d’Ivoire: Après la clôture, le point complet des candidatures enregistrées à la CEI

La Commission électorale indépendante (CEI) a fermé ses portes ce lundi 31 août à 23h59. Plus donc de réception de dossier de candidature à la présidentielle d’octobre 2020.

Durant la période de réception légale, la CEI ne peut, en tout cas, pas se plaindre. Tant les membres de la CEI  et son équipe auront vu défiler des candidats toutes tendances confondues.

En effet,  une quarantaine de prétendants auront fait acte de candidature.

Cette liste comprend les vieux routiers de la politique ivoirienne, les indépendants, les femmes, mais aussi et surtout les candidatures controversées.

Parlant de vieux routiers, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, en exil,   ont déposé leurs dossiers de candidatures à la CEI.

Laurent Gbagbo qui attend toujours son passeport  a dû faire recours à ses partisans pour déposer son dossier, tandis que Alassane Ouattara pour le RHDP et  Henri Konans Bédié pour le PDCI ont déposé, en personne,  leurs dossiers.

Tout comme Laurent Gbagbo, Guillaume Soro en exil a également déposé sa candidature par le biais de ses partisans.

Il y a aussi des anciens proches du président Alassane Ouattara qui ont affiché leur intention de briguer la magistrature suprême, à l’image de Albert Toikeusse Mabri ancien ministre de l’Enseignement supérieur,  qui porte les couleurs de son parti l’UDPCI.

Autre candidat désigné par son parti, c’est Pascal Affi N’Guessan. Il a déposé son dossier de candidature au nom du Front populaire ivoirien (FPI).

Kouadio Konan Bertin, lui n’a pas eu besoin d’avoir l’aval de son parti, le PDCI avant de  déposer sa candidature.

Au titre des candidats indépendants on peut citer Mamadou Koulibaly, Vincent Toh Bi, l’ancien préfet d’Abdijan qui a récemment démissionné.

Outre les hommes, la CEI a également enregistré des candidatures féminines à l’image de Madeleine M., Epouse Bley .

Ces  candidatures seront étudiées par  le Conseil constitutionnel. Le verdict est attendu  dans quinze jours.

 Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :