Aller au contenu principal

Bénin: Le CCJ porté sur les fonts baptismaux, le PAG évalué, un appel solennel lancé à Patrice Talon

Le Cadre de Concertation des Jeunes(CCJ) dispose désormais de son bureau exécutif national. A la faveur d’une assemblée constitutive tenue ce  samedi 05 septembre 2020 dans les locaux  de l’ONG ODS Ubuntu à Lokossa, qui a permis d’asseoir les bases juridiques de cette association,  un bureau élu de 71 membres,  avec à sa tête, Laurent Zomaï a été installé, après trois ans d’existence transitoire.

Manassé AGBOSSAGA

Creuset associatif d’échanges, de débat et d’initiatives réunissant tous les jeunes cadres de notre pays autour des grandes questions qui intéressent la communauté dans les domaines politique, économique, social, culturel et de l’intégration, le Cadre de concertation des jeunes (CCJ) se donne les moyens de ses ambitions. Après trois ans d’existence transitoire, le CCJ se  dote d’un bureau exécutif national à l’issue d’une rencontre tenue à Lokossa, en présence des congressistes venus des quatre coins du pays.

Sous la houlette d’un comité préparatoire, un bureau exécutif national de 71 membres qui regroupe tous les fils du pays a été installé pour un mandat de cinq ans. Ledit  bureau est réparti en plusieurs sous-sessions, d’après les délibérations dudit comité présentées par Soumanou J. Adodo.

Et pour conduire les destinées du CCJ, le choix a été porté sur Laurent Zomaï. Dans son intervention, ce dernier a notamment pris l’engagement de  conduire avec détermination et bravoure le CCJ. Laurent Zomaï a rassuré que les actions du bureau qu’il préside se feront dans le respect des textes et principes qui fondent l’existence légale du CCJ.

Un appel solennel à Talon

A Lokossa, les membres du CCJ ne se sont pas contentés de donner une existence légale à leur association. Ils ont également lancé un appel à Patrice Talon.

Pour cause, au terme des travaux, le bureau exécutif national élu a livré un message, non seulement aux congressistes, mais également à l’endroit du chef de l’État.

A travers un message de félicitations qui dresse un bilan à mi-parcours élogieux du Programme d’actions du gouvernement (PAG), le CCJ a plaidé pour la continuité des actions du Nouveau départ.

Face à cela, les actes du congrès invitent tout le peuple béninois à militer sans relâche pour un second mandat du président Patrice Talon.

Le combat à court terme du CCJ est donc connu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :