Aller au contenu principal

«Les doctorants et autres bras cassés d’étudiants » souillent et polluent la communication de Joël Aïvo : Cet ancien journaliste-politique tire la sonnette d’alarme

Kpakpato Medias avait déjà constaté les tares et lacunes de la communication de Joël Aïvo, au lendemain d’un communiqué ‘‘ingrat et covidique’’ d’un certain  Lazard Hounza, adressé à votre plateforme numérique d’information. Toutefois, respectant les principes du kpakpatoya, votre média s’était abstenu de mettre ce sujet sur la place publique.

Mais puisque ‘‘la bouche’’ de l’ancien journaliste-politique, Racine Damien Hounsa,  ‘‘ne porte pas caleçon’’, ce dernier a  contrarié, nos principes, en évoquant l’amateurisme qui entoure la communication du Constitutionnaliste.

Sur son compte officiel, l’ancien rédacteur du journal ‘‘Le Quotidien’’  n’a pas caché sa colère au lendemain d’une tribune du Constitutionnaliste où il réclame un débat contradictoire avec le président  Patrice Talon.

 « Joël AIVO, il en faut un peu plus…TROP DE COMMUNICATION D’ECHEC », a-t-il lancé, avant de s’interroger « Quel est le projet? Débattre avec Patrice TALON? « Qui organise la communication du candidat? ».

L’ancien journaliste-politique poursuit et fait remarquer que le contenu proposé par l’équipe de communication du Constitutionnaliste laisse à désirer.

 « Les éléments de langage et les gros titres de journal sont désespérants. Trop de certitudes pour un « petit discours » », souligne t-il.

Et si la communication du Professeur est polluée et souillée, c’est sans doute, la faute des étudiants, eux qui entourent en grande partie, l’ancien Doyen de la faculté des droits et sciences politique (Fadesp), indique Damien Hounsa.

« Les doctorants et autres bras cassés d’étudiants qui l’entourent ne suffisent pas pour faire de lui l’époux de la Princesse », prévient-il.

Toutefois,  il fait remarquer qu’il est encore possible de corriger le tir,  à condition d’opérer un nettoyage.

«  Le Prof a encore le temps de bien s’entourer pour abhorrer sa nouvelle toge de présidentiable », conseille Racine Damien.

Un homme averti en vaut plusieurs, dit un adage connu des kpakpatos.

Manassé AGBOSSAGA

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :