Aller au contenu principal

Présidentielle Niger : Attaques contre la nationalité de Bazoum devant la Cour constitutionnelle, la toile s’indigne et critique les candidats de l’opposition

En difficulté sur le terrain, les candidats de l’opposition à la présidentielle du 27 décembre au Niger préfèrent jouer sur le dangereux terrain de nationalité. Pour cause, Seyni Oumarou (MNSD Nassara), Ousmane Idi Ango (ADR Mahita) et Salou Djibo (PJP Doubara), candidats à l’élection présidentielle ont déposé ce mardi 22 décembre 2020, une nouvelle requête à la Cour constitutionnelle aux fins d’invalidation de la candidature de Bazoum Mohamed, rapporte le site Actu Niger.

L’ancien ministre de l’Intérieur et des affaires étrangères, Mohamed Bazoum

Cette vaine polémique qui n’honore pas la classe politique nigérienne dans un pays qui doit faire bloc face à la menace terroriste, et face à un candidat qui a exercé les plus hautes fonctions du pays avant de se porter candidat à la présidentielle du 27 décembre prochain  n’a d’ailleurs pas manqué de  provoquer  l’ire des internautes.

Sur la page Facebook du média en ligne ‘‘Libre Info’’, les internautes ont invité les adversaires de Bazoum à sortir de ce débat et  à proposer mieux aux nigériens pour espérer l’alternance.   

 « Les débats sur la nationalité des candidats n’honorent pas les intellectuels (Oh! que dis-je ! les diplômés) qui les mènent. Battez votre campagne, défendez votre programme quinquennal, et laissez le peuple choisir! C’est ce débat malsain qui a conduit la Côte d’ivoire dans un cycle sporadique de violence. Barack Obama est d’origine kenyanne mais il a dirigé la plus grande puissance du monde! Sarkozy est d’origine hongroise mais il a été président de la France ! Arrêtons ces débats moyenâgeux qui ne nous font pas avancer. Même si Bazoum est d’origine chinoise ou extra-terrestre et qu’il peut apporter un plus au peuple nigérien, laissez-le se présenter ! », a réagi Didier Da.

« Depuis fort longtemps Mohamed Bazoum a occupé des postes de haut rang dans le gouvernement..Il a même été député à l’Assemblée Nationale mais sa nationalité n’a jamais fait l’objet polémique.. Maintenant comme il se présente comme candidat à la magistrature suprême vous voulez attaquer sa nationalité..La cour constitutionnelle ne peut pas statuer à votre faveur sinon c’est se remettre en cause..La cour constitutionnelle va devoir expliquer comment un Libyen a pu être député à l’Assemblée nationale nigérienne? Le verdict ne devrait pas surprendre quelqu’un… Bazoum est l’actuel Ministre de l’intérieur..Que l’opposition vienne nous dire comment Bazoum le Lybien a réussi cet exploit ? L’opposition était où?? » », rappelle Thomas Ramdé.

 « Voilà , l’ Afrique, au lieu de proposé vos programmes au peuple nigérien pour faire avancer le pays. KO libyenne », critique pour sa part Adams Savadogo.

Daoudy Le parrain affiche sa tristesse face à ce débat en plein XXIè siècle et s’exclame : « Hum !  Pauvre Afrique ».

Et à Issa T. d’inviter les candidats de l’opposition à laisser le peuple apprécier la nationalité Bazoum dans les urnes: « Même s’il est mexicain laissez le peuple faire son choix », lance t-il avec ironie.

Pourvu que ces différents messages parviennent aux oreilles des concernés !!!

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :