Le parti Les Démocrates a donné de la voix ce mercredi 10 février 2021. A travers une déclaration lue par le vice-président, Alassane Tigri, le parti  a évoqué l’agression par balles dont a été victime l’opposant et candidat Ganiou  Soglo,  la candidature du duo Corentin Kohoué/Irénée Agossa, la mission du représentant spécial du secrétaire général des Nation unies, … et la présidentielle de 2021. Sur le dernier sujet, le parti a notamment affiché son opposition à avaler une troisième exclusion de suite aux élections.

Mais avant, le parti Les Démocrates a expliqué ce qui motive  sa participation à la présidentielle de 2021 avec le dépôt de dossier de son duo de candidat, composé de Réckya Madougou et Yves-Patrick Djivo. 

« Le parti a décidé de prouver à l’opinion nationale et internationale l’exclusion programmée de l’Opposition et de tous candidats gênants à l’élection présidentielle par Patrice TALON. L’état d’esprit qui nous caractérise a suscité notre ferme engagement à prendre part à ces joutes électorales en exigeant l’abrogation des lois scélérates par l’application des arrêts de la Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) qui aboutirait à la suppression du système de parrainage qui est un moyen d’exclusion. C’est la raison pour laquelle nous avons rempli toutes les conditions pour aller aux élections… Nous avons fait toutes les démarches, lancer toutes les alertes nécessaires, mais en vain. », clarifie le parti par la voix de Alassane Tigri, puis de préciser que le parti n’a jamais de cesser de croire en la détermination des dirigeants actuels d’organiser une élection exclusive, comme ce fut le cas pour les législatives et les communales « Nous ne nous faisions pas d’illusion sur la volonté de Patrice TALON qui ne veut pas de compétition réelle et qui déploie ruse et artifices pour nous exclure. Mais on a fait le nécessaire pour que ceux de bonne foi qui pouvaient encore en douter découvrent la face cachée de l’homme qui dirige le Bénin depuis avril 2016 ».

Les Démocrates disent alors ne pas s’étonner  de voir  « Patrice Talon faire organiser une élection à laquelle Patrice TALON sera opposé à Patrice TALON », avec un système de « parrainage conçu et mis en œuvre pour exclure »

Non à cette troisième pilule

Toutefois, le parti réaffirme sa détermination à ne pas avaler cette pilule amère de trop.  Alassane Tigri et consorts comptent sur le peuple et une opposition unie pour empêcher Patrice Talon de réaliser cette triste performance.

« Nous vous prenons à témoins, notre peuple ne laissera pas le Président Patrice TALON prendre la responsabilité historique de l’exclure trois fois de suite des élections, niant et méprisant ainsi sa souveraineté », prévient le parti Les Démocrates.

Manassé AGBOSSAGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s