Non classé Sport

Académie Okinawa-Ryu: Colette Natchimdjabo- Prémya Wankou- Gloria Kiton, les braves stars du Taekwondo féminin béninois !

Elles sont trois étoiles du moment à éclairer les ténèbres du Taekwondo féminin béninois. Gloria KITON, Bouama Colette NATCHIMDJABO et Prémya Zunalia WANKOU, toutes formées à l’Académie des Arts Martiaux Okinawa Ryu du Bénin, font la sensation du Taekwondo féminin béninois. Depuis 2014, les trois adolescentes du Taekwondo béninois se partagent les distinctions les plus valeureuses lors des différentes compétitions nationales, et s’illustrent merveilleusement bien dans les compétitions régionales et mêmes internationales.

Le challenge est bien spectaculaire entre les trois jeunes athlètes taekwondoïstes béninoises. Au terme des différentes compétitions nationales depuis 2014, la triplette Bouama – Prémya – Gloria, formée et aiguisée par Maître Éric Minakpon TOSSOU entraîneur national des équipes juniors et seniors, Assistant du grand maître Pierre OGOUDJOBI, s’accapare des meilleures places sur les podiums de compétitions.  Sur le tatami, c’est la rage de vaincre, le vrai combat, sinon le spectacle est simplement palpitant, alléchant et époustouflant. De 2014 à 2020, la triplette championne de l’Académie des Arts Martiaux Okinawa Ryu du Bénin, Bouama – Prémya – Gloria a raflé plus d’une trentaine de distinctions sur le plan national qu’international.

À la quête des valeurs de l’art martial !

La bataille des distinctions démarre en 2014 pour les jeunes athlètes taekwondoïstes béninoises. Prémya Zunalia WANKOU (Ceinture Noire 1ère DAN), la plus titrée de la triplette, lance le challenge avec le Trophée d’Or décroché à la Coupe du Grand Maître OGOUDJOBI en 2014. La réplique immédiate vient de Gloria KITON (Ceinture Noire 2ème DAN) qui s’adjuge la médaille d’or de la Coupe des Jeunes Talents pendant que Bouama Colette NATCHIMDJABO (Ceinture Noire 2ème DAN) termine Vice Championne. En 2015, la concurrence s’intensifie. Prémya Zunalia WANKOU et Gloria KITON sont sacrées championnes au championnat de Centre Aéré JOAL, respectivement dans leurs différentes catégories, alors que Bouama,  toujours à la quête de sa vraie identité finit Vice Championne de la même compétition dans la catégorie des 57Kg.

L’an 2018, le début des grandes conquêtes !

La saison sportive de 2018 a été une véritable occasion de révélation pour la triplette championne d’Okinawa Ryu. C’est Gloria KITON qui envoie la poudre aux yeux de ses concurrentes avec sa médaille d’argent décrochée à la compétition de Poomsae au Gabon en juillet 2018. La réplique ne s’est pas faite attendre longtemps, Bouama Colette NATCHIMDJABO et Prémya Zunalia WANKOU terminent Championne de l’Open TKDS de Porto-Novo, respectivement dans les catégories des 63Kg et -53Kg. Se retrouvant en finale de la 2è édition de l’Open Internationale de Porto-Novo, Prémya Zunalia WANKOU prend l’ascendance sur sa coéquipière Bouama Colette NATCHIMDJABO. Les deux taekwondoïstes terminent respectivement Championne et Vice Championne de la compétition. Championnes au championnat national de Taekwondo, elles se départagent lors de la Coupe du Bénin où Prémya cède le titre de championne au profit de sa coéquipière Bouama. 

Par ailleurs, à la première édition du Tournoi OKINAWA-RYU, leur centre formateur, Prémya Zunalia WANKOU décroche la médaille d’or. Bouama s’offre l’argent. La première expédition de Prémya Zunalia WANKOU est l’aventure togolaise pour sa participation à la compétition de la Fédération Togolaise de Taekwondo. C’était en novembre 2019 dans la catégorie des -57Kg où l’éclaire du Taekwondo béninois termina sur la haute marche du podium avec la médaille d’or au cou. Elle réalise le même exploit au Ghana lors de la Coupe de l’Ambassadeur de la Corée. Pour sa troisième conquête hors du territoire national, Prémya Zunalia WANKOU s’est illustrée à la Coupe Alfaga au Niger, en décembre 2019. Pendant ce temps, Bouama effectue sa première expédition internationale en France, lors de l’Open de Paris. Le dernier sacre de Prémya Zunalia WANKOU reste la médaille d’or décrochée au terme de la 2è édition du Tournoi OKINAWA-RYU, en février 2020, au détriment de sa coéquipière Bouama Colette NATCHIMDJABO, l’argentière.

La crise sanitaire de Covid-19 a été un véritable handicap à la rage de vaincre de la triplette championne d’Okinawa Ryu, Bouama – Prémya – Gloria. La reprise des activités sportives, surtout avec le sacre de Gloria KITON lors de la compétition virtuelle en Poomsae rassure du travail personnel des trois jeunes athlètes taekwondoïstes béninoises. Les prochaines échéances nationales, régionales et internationales témoigneront de la ténacité de la triplette gagnante de l’Académie des Arts Martiaux Okinawa Ryu du Bénin.

Koffi Albert ADANDJI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :